Voyage au Mexique : Roadtrip dans le Yucatán #2

be art magazine singe hurleur calakmul

Pour terminer notre roadtrip au Mexique dans le Yucatán, nous avons choisis de nous intéresser à la culture et histoire du pays. C’est ainsi que nous avons découvert Calakmul et ses temples Mayas, les villes de Campèche, Merida, Valladolid… avec chacune un charme certain.

Réserve de la biosphère de Calakmul

Calakmul se situe au sud du Mexique dans l’état de Campèche, à 35km de la frontière avec le Guatemala. C’est aussi pour cette raison que les contrôles routiers sont assez réguliers dans cette région. Les ruines mayas de Calakmul sont très peu visitées mais elles valent largement le détour. Il vaut mieux prévoir la journée entière. Pour cette raison, nous sommes arrivés la veille et avons séjourné non loin du site. La route pour accéder au site est assez sinueuse. Pas moins de trois péages sont disposés jusqu’à l’arrivée aux temples.

Calakmul

A chaque péage, une limitation de vitesse est à respecter. Vous êtes dans un endroit protégé et très préservé au cœur de la jungle. Le premier péage vous coûtera 60 pesos par personne. Le second péage coûte également environ 60 pesos par personne. Et enfin, vous arriverez à un dernier péage où vous devrez vous acquitter d’une cinquantaine de pesos par personne. C’est à ce moment là que la route va paraître un peu plus longue, pendant 40km, vous devrez rouler à 30km/h. Pourquoi la limitation de vitesse est-elle fixée à seulement 30km/h ? Vous comprendrez en voyant l’état de la route.

Calakmul

Ce n’est pas l’unique raison, comme nous vous le disions, Calakmul est un site protégé où vivent de nombreux animaux en liberté. Si vous avez beaucoup de chance, vous pourriez même croiser la route d’un des jaguars qui peuplent le site. Prévoyez un anti-moustique, car même en pleine journée, les moustiques pullulent ! Sur place, il est possible de réserver une visite avec un guide, en général en anglais. Sinon, vous pouvez complètement faire la visite seul. Vous pouvez soit arriver la veille comme nous et dormir non loin du site ou passer la nuit une fois votre visite terminée. Il y a très peu de logement dans le coin, nous avons été ravis du confort des Cabanas Calakmul et de l’accueil des propriétaires, prêts à nous conseiller. Nous vous recommandons vivement cet endroit !

Où dormir ? Cabanas Calakmul – Candelaria -Escárcega, Chetumal – Villahermosa km 95.500, Ejido Nuevo, Conhuas, Camp., MexiqueOù dormir ? Cabanas Calakmu

Cabanas Calakmul

Ouvert tous les jours de 8h à 17h

Cabanas Calakmul

Quelques conseils pratiques au Mexique

  • Pas besoin de titre de séjour, vous allez seulement à votre arrivée devoir remplir une autorisation de séjourner au Mexique. Vous devez y noter vos dates et préciser si c’est pour des vacances ou le travail. Ne perdez pas ce petit papier, il vous sera demandé à votre retour à l’aéroport.
  • La monnaie locale est le Pesos Mexicano, vous pouvez changer votre argent directement à l’aéroport ou avant de partir ! Nous vous conseillons de télécharger une application pour convertir en temps réel les pesos et votre monnaie habituelle.
  • Prévoyez de l’anti-moustique et une bonne crème solaire indice 50.
  • Les cénotes « puits d’eau » sont payantes : entre 2 et 10€ par personne.
  • Voyager serein en sac à dos : Voyager léger ne signifie par forcément voyager sans rien. Bien au contraire ! Nous avons choisi un sac à dos Osprey.
  • En avion la compagnie aérienne XLAirways propose des tarifs défiants toute concurrence. Attention l’espace à l’intérieur de la cabine est assez restreint si vous êtes grand.
  • Période favorable : de novembre (basse saison) à mai (haute saison)
  • Télécharger à l’avance les cartes sur Google pour pouvoir vous repérer si vous n’avez pas de forfait téléphonique international
Calakmul
Calakmul

Voyager léger en sac à dos

Nous avons choisi ce modèle de sac à dos de la marque Osprey. Vous avez une version homme et femme en fonction de la morphologie de chacun. Il est très pratique puisqu’il possède des ouvertures à de nombreux endroits. S’il pleut, vous avez une protection fournie, pas d’excuse pour un treck sous la pluie donc. Il est confortable et léger, il pèse seulement 2kg à vide. Sa ceinture ventilée est un vrai plus pour le confort de la marche. Nous l’avons immédiatement adopté !

Chichen Itza, un site maya beaucoup trop touristique

Après avoir visité le site Maya très peu connu de Calakmul, entrer dans celui de Chichen Itza a été une déception. Ce n’est pas tant dû aux ruines mais plutôt à l’afflut de touristes plus que conséquent. Aussi, à l’intérieur, un véritable marché à ciel ouvert vous sera proposé dans lequel tous les mètres les vendeurs vous interpelleront pour vous vendre des souvenirs. Il y’ en a trop ! Nous vous conseillons donc si vous le pouvez de commencer par le site de Chichen Itza puis Calakmul. L’inverse va vous décevoir !

Nous vous conseillons également d’arriver très tôt, c’est-à-dire à l’ouverture, sans exception ! Ensuite, vous assisterez sinon à un défilé de bus de touristes en provenance de Cancun, Playa del Carmen, etc… Même si nous avons été déçu, ce site est tout de même un incontournable. Nous avons dormi la veille dans une cabane tellement mignonne ou nous avions tout le confort nécessaire.

Et en plus, il y a un cénote qui, nous pensions, serait moins fréquentée. Détrompez-vous ! Il est tout de même magnifique et vaut le détour. Si vous dormez à l’hôtel IK KIL, vous aurez accès librement au cénote, sinon il faudra payer comme pour toutes les cénotes ou quasiment au Mexique.

Cenote IK KIL

Où dormir ? Hôtel IK KIL – Carretera Merida-Puerto Juarez Km 122 | Tablaje Catastral, 510, Chichén Itzá 97757, Mexique

be art magazine hotel proche

Ouvert de 9h à 17h – 232 pesos (env 10€) par personne

Campèche, Mérida et Valladolid

Campèche est la ville qui nous a le plus plu, peut-être parcequ’il s’agissait de la première que nous avons visité. Colorée, charmante, vous n’aurez aucun mal à séjourner un jour ou deux ici.

be art magazine facade jaune rue campeche mexique
be art magazine rue coloree campeche centre ville
be art magazine valladolid petite ville charmante mexique peninsule yucatan

En revanche, nous n’avons pas réellement apprécié Mérida, la capitale. Nous l’avons trouvé assez sale. Valladolid est une jolie petite ville. Nous vous conseillons d’y passer quelques heures, par exemple un déjeuner, suivi d’une petite balade, c’est suffisant pour se faire une idée de Valladolid !

be art magazine merida ville lucie barragan

En bref!

Hors saison, il est tout à fait possible de réserver les hôtels au fur et à mesure. En revanche, en haute saison, nous vous conseillons vivement de réserver au maximum vos nuits à l’avance.

Comptez environ un budget de 3000€ pour deux personnes, transport, nourriture et hôtels compris. Nul besoin d’opter pour de très beaux hôtels au Mexique. Les normes et standards ne sont pas à la hauteur des normes hôtellières françaises par exemple.

Le Mexique est très riche de culture, de temples et aussi de jolies plages. Nous pouvons dire qu’il y’en a pour tous les goûts ! La population est adorable. À de nombreuses reprises, nous avons demandé notre chemin, les personnes nous ont aidé sans problème !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here