L’univers à la fois personnel et singulier des trois lauréats du Grand Prix photographique 2016 vous attend à la Galerie Rastoll à Paris, à deux pas du musée Picasso, en plein cœur du Marais. Le concours organisé par Art Photo Lab, a primé trois photographes de talent. Pas moins de 500 candidatures ont été reçues pour cette première édition.

Prix Féminin : Alexandra Serrano
Prix Masculin : Jean-Luc Agne
Prix – de 25 ans : François Lachaume

Partir à la rencontre de ces trois artistes a été un réel plaisir, l’exposition dévoile trois atmosphères particulières regroupées autour d’une vraie scénographie conçue par François Rastoll. On découvre le travail de chacun en s’immergeant dans leur imaginaire. C’est une expérience très captivante !

Be'Art Magazine 12494453_10153157107346637_2115576095_o-1024x1024 Non classé
© Alexandra Serrano

 

La série Nesting in the Wolf Tree est poignante, c’est une œuvre contemporaine et réfléchie qui vous emmène dans une quête fantastique et déstructurée de la forêt. Le format carré choisi pour cette série, n’est pas sans rappeler le format du pixel. Les notions de mémoire et d’histoire sont quant à elles très présentes. C’est une véritable histoire que nous raconte Alexandra dans cette continuité de 10 images, qui bouscule nos repères, nous perturbe peut-être, et qui surtout nous fait voyager dans son imaginaire.

 Découvrir la série complète ici.

*  *  *

Be'Art Magazine 12510978_10153157107321637_79943640_o-341x1024 Non classé
© Jean-Luc Agne

 

De la série Brumes de Jean-Luc Agne, se dégage une poésie imprégnée de douceur. Le format particulier de la série ajoute une puissance certaine et une notion d’infini aux photographies. Notre regard se perd littéralement dans cette Brumes, qui d’image en image prend un peu plus de place jusqu’à engloutir complétement le paysage. Quand la nature s’amuse à jouer à cache-cache et nous invite à voyager avec elle.

Découvrir la série complète ici.

 *  *  *

Be'Art Magazine 12490371_10153157107326637_816924437_o-1024x410 Non classé
© François Lachaume

La série Salaryman japonais de François Lachaume est intense, des images contrastées qui avec ce format panoramique, presque oppressant, renforcent le message de l’auteur. Un retour à l’anonymat en 5 images de ce personnage primordial pour l’économie japonaise. Un jeune artiste à suivre !

Découvrir la série complète ici.

Infos pratiques :

Galerie Rastoll, 16 rue Sainte-Anastase 75003 Paris.

Exposition gratuite du 5 au 16 janvier 2016

Horaires : 12h – 19h / Ouvert du mardi au samedi

Be'Art Magazine 12498755_10153157107616637_1764015931_n Non classé   Maud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here