Le chef anglo-israélien, Yotam Ottolenghi a imaginé une collection haut en couleurs. Son engagement en faveur des légumes ainsi que des ingrédients autrefois considérés comme « exotiques » a conduit à ce que certains appellent « l’effet Ottolenghi ». Cette collection très expressive propose divers objets issus des arts de la table (assiettes plates, tasses, plats de service, verres et même plateaux en bois). Pour ce projet, le chef s’est associé à son ami et artiste italien Ivo Bisignano. Yotam considère son art comme « authentique, expressif, audacieux, joyeux et coloré. » La collaboration semblait résonner comme une évidence.

Une cuisine figurative et colorée comme un coup de pinceau en forme de ‘O’

Tout comme les œuvres d’Ivo, la cuisine d’Ottolenghi est colorée, pleine de vie. Les deux amis ont ce lien artistique indescriptible qui les unis. Ivo a une obsession pour le O, « le O d’un visage, le O d’un cercle, d’un point, un double point et bien-sûr le O d’Ottolenghi. On le retrouve parfaitement dans cette collection arty aux couleurs chatoyantes.

De son côté, Ivo Bisignano, originaire de Sicile est un artiste polymorphe, architecte de formation, il a débuté sa carrière par l’illustration de mode pour des marques comme Prada, Missoni. Puis, il s’est tourné vers d’autres médiums, de la sculpture, en passant par la peinture, la vidéo et l’animation. Ces deux là étaient véritablement faits pour se rencontrer et ils expriment ensemble toute la beauté de l’Art culinaire. Quand la cuisine s’unie à l’art cela donne une belle collaboration !

La collection colorée Yotam Ottolenghi en collaboration avec Ivo Bisignano pour Serax 1
©Victor Robyn

La recette du chef Yotam Ottolenghi et mettre en valeur toute la poésie des plats

Aubergines rôties, yaourt à la feta, grenade et fines herbes (pour 4 personnes)

-1 kg d’aubergines (environ 4),en tranches d’environ 2 cm

-3c à s d’huile d’olive

-50 g de graines de grenade(la moitié d’une petite grenade)

-5 g de feuilles de menthe fraîche

-5 g de feuilles de basilic frais

-Yaourt à la feta

-100 g de feta grecque, en gros morceaux

-50 grammes de yaourt grec

-1 c à s à soupe de lait entier

-1 c à s à soupe de jus de citron

Sel et poivre noir

Préchauffez le four à 220°C.Placez les tranches d’aubergine dans un grand saladier avec l’huile d’olive, 11⁄2 cuillère à soupe de sel et une bonne pincée de poivre. Mélangez bien le tout. Placez l’aubergine sur 2 grandes plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé, afin que les tranches ne se touchent pas.

Faites-les rôtir pendant 25 à 30 minutes, en les retournant à mi-cuisson. Assurez-vous que les tranches soient tendres et bien dorées. Réservez-les et laissez-les refroidir à température ambiante. Placez tous les ingrédients pour le yaourt à la feta dans un robot culinaire avec 1⁄4 de cuillère à café de sel. Mixez jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Disposez joliment les aubergines sur une grande assiette de façon à ce qu’elles se chevauchent légèrement.

À l’aide d’une cuillère, versez le yaourt à la feta sur le dessus et terminez avec les graines de grenade et les fines herbes.

Collection Yotam Ottolenghi / Ivo Bisignano X Serax disponible en avant-première du 15 mai au 13 juin au BHV Marais, Galeries Lafayette Haussmann.

Crédit photo en couverture : ©Victor Robyn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.