Des frites, des frites, des frites ! Vous l’aurez compris, Les Tuche sont de retour pour de nouvelles aventures rocambolesques. Avec deux premiers opus à succès qui réunissent pas moins de 6 millions de spectateurs en France, Les Tuche est devenu culte par des répliques tordantes à souhait.

Aujourd’hui, Olivier Baroux réitère avec un troisième épisode haut en couleur et des gags désopilants à l’image de cette French Tuche si unique. Parfois idiot et récréatif, ce nouvel opus parvient malgré tout à créer la surprise dans un nouvel environnement gondolant.

Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire.

Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle… Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France.

Un, deux, Tuche… Soleil !

Juste avant l’été 2017, Pathé fait une annonce sur les réseaux sociaux, « Bonne résolution 2017 : on vous prépare un Tuche 3 encore plus drôle… pour 2018 ». Pour Olivier Baroux, Les Tuche est une vraie claque, c’est une surprise sans précédent. Personne n’avait vu arriver cette famille décalée et déjantée. Les américains ont Les Simpson, nous avons Les Tuche. 

Le compatriote de Kad Mérad est encore sous le choc, il réalise que les personnages qu’il a crée sont devenus des icônes du cinéma populaire. Ce dernier déclare : « Le look d’Isabelle Nanty et celui de Jean-Paul Rouve se sont incrustés dans la mémoire populaire, au-delà de nos frontières ».

be art culture les tuche film au cinema mercredi 31 janvier

Le tournage débute le 29 mai 2017 en direction du Château de Voisins, près de Versailles, afin de faire une reconstitution parfaite du Palais de l’Élysée. Un lieu qui avait accueilli l’équipe de Hunger Games pour le tournage de certaines scènes du film. Après Monaco et la Californie, Les Tuche font un arrêt par Paris, comme à leurs habitudes, ils ne vont rien faire comme les autres.

Selon Jean-Paul Rouve, l’interprète de Jeff Tuche, cette famille est extraordinaire, l’idée est de les amener là où personne ne les attends : « Les prendre tels qu’ils sont et ils se déplacent dans des mondes et ils restent eux-mêmes dans un monde qui n’est pas le leur ». Tel est l’atout gratifiant de la trilogie, apporter des éléments forts et marquants qui ont séduits millions de fans à travers la France.

Un épisode qui se démarque de ses prédécesseurs

C’est entre les murs du Pathé Beaugrenelle que Les Tuche s’invitent en avant-première pour une toute nouvelle épopée divertissante. A la fois sceptiques et ravis de découvrir une nouvelle aventure de la famille Tuche, nous attendons de nouveaux gags hilarants, de nouvelles répliques accrocheuses et une histoire innovante.

Après plus d’une heure trente, le résultat est concluant sans pour autant être renversant. En effet, Olivier Baroux livre un film drôle et déluré comme ses deux premiers actes, avec cette fois-ci, un sujet coup de point bien ironisé.

be art culture les tuche jean paul rouve

Toujours aussi décalé et affriolant, Les Tuche 3 fait le plein de répliques ridicules mais toujours aussi amusantes. Comment renouveler la saga culte de la famille franchouillarde de Bouzolles ? Après deux coups gagnants, il ne fallait pas se louper sur le dernier tirage, c’est ce qu’Olivier Baroux a exécuté avec talent en propulsant la famille Belge sous le feu des projecteurs.

Après la loterie gagnante et le Road Trip américain, Jeff Tuche veut faire de la politique. Bien qu’il n’y connaisse pas grand chose, il souhaite devenir président de la république afin d’avoir un arrêt de TGV dans sa ville natale.

Sur cette base scénaristique, Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty et toute l’équipe du film vont hisser une comédie délirante et parfois même tirée par les cheveux. Sans se prendre au sérieux, le réalisateur et les comédiens prennent un malin plaisir à se moquer des politiques et du gouvernement français.

be art culture film les tuche 3 emission politique presidentielle

Des séquences mémorables pour les Tuche 3

Ce nouvel essai procure déjà quelques séquences mémorables qui resteront sans doute dans les annales, la rencontre entre Jeff Tuche, le nouveau président français et la chancelière Angela Merkel. La visite du Palais de L’Elysée est également un moment de comédie délicieux promettant une belle pléiade de rires.

Une trilogie qui fonctionne à merveille par son condensé bien accentué, c’est la qu’est la clé de la réussite pour ce petit film français sans prétention, devenu un succès populaire déjà comparé à la trilogie des Bronzés.

Ce composant studieux qui réunit tant de fans est assurément lié à la cohésion et l’envie du cinéaste et de cette famille si bien choisie dès le départ. L’audience sera au rendez-vous par ce manque de Tuche, c’est un moment que tout le monde attend, c’est drôle, c’est bête et le succès vient sans rechigner. Le duo Rouve/Nanty performant sans relâche avec des enfants toujours aussi espiègles. Olivier Baroux offre un film un peu gnangnan, absurde et cocasse.

Date de sortie : 31 janvier 2018
Durée : 1h 32min
De : Olivier Baroux
Avec : Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau
Genre : Comédie
Nationalité : Français

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Je suis né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma. Passé par de nombreux supports culturels, je contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art depuis 2018.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here