Dans une galaxie lointaine, très lointaine… Vous l’aurez sans doute compris, Rey et ses amis son de retour au cœur d’un nouvel opus de la franchise Star Wars. La saga la plus populaire de tous les temps est de retour pour un ultime épisode qui va définitivement clôturer l’épopée des Skywalker. C’est dans la première salle Dolby Cinema du Pathé Aéroville que nous avons eu le privilège de découvrir l’événement de cette fin d’année. 

L’épopée fantastique Star Wars

Il était attendu comme jamais, le voila enfin. Deux ans après la sortie en salles du décevant Star Wars : Les Derniers Jedi, sa suite Star Wars : L’Ascension de Skywalker, fait déjà sensation dans le monde entier. A l’initiative de George Lucas, ce neuvième volet se démarque de toutes les autres sorties avec une première bande-annonce électrisante.

Lucasfilm et le cinéaste J.J. Abrams s’allient une dernière fois pour nous entraîner au cœur d’une fantastique épopée dans une galaxie lointaine, très lointaine, pour la fascinante conclusion de la saga fondatrice. La conclusion de la saga Skywalker est imminente. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.

Une saga qui prend fin…

42 ans après Un nouvel espoir qui sortait en 1977, L’Ascension de Skywalker vient ici achever l’histoire galactique. Disney qui a racheté Lucasfilm en 2012 décide de boucler la boucle après 42 ans de succès. Après une première trilogie magistrale et son empire galactique qui sortait dans les salles en 1977 avec Un nouvel espoir, L’Empire contre-attaque en 1980, et Le Retour du Jedi en 1983, le ton est donné.

be art magazine sorties cine, Star Wars : L'Ascension de Skywalker, daisy ridley rey john boyega finn et oscar isaac poe sur le tournage de l'episode ix
extrait du film

Quelques années plus tard, nous retracerons les origines du personnage de Dark Vador avec La Menace fantôme en 1999, L’Attaque des clones en 2002,et La Revanche des Sith en 2005. Une prélogie se déroulant avant les événements d’Un nouvel espoir. Dans l’ultime trilogie qui débute avec Le Réveil de la Force en 2015, le destin des Jedi est décimé, le réveil d’une force inconnue intervient pour donner à nouveau de l’équilibre. Il sera suivi des Derniers Jedi et sera clôturé par L’Ascension de Skywalker en cette fin d’année 2019. 

La Dolby Cinéma du Pathé Aéroville

L’attente était insoutenable pour certains et déchirante pour d’autres, le moment est désormais arrivé. Nous allons découvrir la fin d’une saga universelle qui dure depuis plus de 40 ans. Mais pour assister à un événement comme Star Wars, il faut un cinéma qui nous plonge au coeur du film et sentir ainsi cette sensation forte durant toute la projection.

C’est au Pathé Aéroville que nous avons eu la chance de tester la salle DOLBY CINEMA, une expérience unique en son genre. C’est avec des sièges rembourrés en simili cuir noir inclinables que nous découvrons le premier effet Dolby Cinéma. Avec une vibration hors-norme et un son ultra-immersif grâce à la Dolby Atmos, le résultat est bluffant pour avoir un son, une image et un confort d’envergure.

Que vaut le dernier épisode de la saga mythique ?

Le rideau se baisse, la fin d’une histoire s’achève, la saga Star Wars tire sa révérence après neuf épisodes aussi bien dantesques que mitigés. Après un Derniers Jedi sur la retenue, L’Ascension de Skywalker est attendu au tournant pour mettre fin à la franchise avec panache. Une saga mythique qui se termine en beauté ?

Après plus de 2h20, le verdict tombe. Ce dernier volet clôture la saga avec brio et offre l’une des meilleures fins possible bien qu’un manque de nouveautés se fait ressentir. Tout en naviguant entre des effets spéciaux détonants et un aspect nostalgique divin, L’Ascension de Skywalker fera des heureux et des déçus. Soyons objectifs et lucides, la fin de cette saga culte était proche, peu importe la fin donnée, la déception et la satisfaction est indéniablement au rendez-vous.

be art magazine sorties cine, Star Wars : L'Ascension de Skywalker, Daisy Ridley, Rey, sabre laser
extrait du film

Cette ultime épopée nous emmène vers une guerre qui se prépare activement sous la houlette de Poe (Oscar Isaac) et de Finn (John Boyega). Ces derniers tenteront d’unir plusieurs forces pour venir les occupants de l’Empire. De son côté, Rey (Daisy Ridley), ultime héritière des Jedi, est engagée dans une course à 100 à l’heure contre Kylo Ren (Adam Driver) pour empêcher la victoire des Sith.

Cette dernière trilogie est loin de frôler la perfection, loin de là, cependant, nous ne pouvons que saluer l’effort. Le Réveil de la Force était un bon renouveau dans la saga sans pour autant se renouveler dans le genre, Les Derniers Jedi était quand à lui d’une déception sans nom. L’Ascension de Skywalker promet cette petite étincelle des six premiers films. On retrouve petit à petit ce dynamisme et cet engouement qui avaient disparu lors des deux précédents chapitres.

La fin …

Toute saga à une fin. Nous avions encore ce gout vintage des premières heures de la franchise des années 70 imaginée par un visionnaire du nom de George Lucas, sa candeur, sa vision intergalactique, sa vigueur, son équilibre ou encore son ardeur resteront à jamais dans les annales.

Date de sortie : 18 décembre 2019
Durée : 2h 22min
De : J.J. Abrams
Avec : Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac
Genres : Science fiction, Aventure
Nationalité : Américain

Jordan
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.