L’Adieu n’est que le second long-métrage de Lulu Wang mais il n’en est pas moins une réussite. A la fois réalisatrice et scénariste de ce film la cinéaste manie à la perfection autant la finesse de l’histoire que la technique de tournage.

Synopsis

Shuzhen Zhao joue Nai Nai, une grand-mère chinoise. Sa sœur apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du poumon et qu’elle est en phase terminale. C’est alors que commence le « vrai mensonge » sur lequel le film est basé. La famille fait le choix de ne pas révéler à Nai Nai qu’elle va bientôt mourir. Une dernière réunion de famille s’organise en Chine en prenant pour prétexte le mariage de son petit-fils Hao Hao. Tout un stratagème pour lui dire adieu. Billi, sa petite-fille incarnée par Awkwafina qui vient avec ses parents depuis les États-Uni, a du mal à accepter ce « pieux mensonge ».

be art magazine sorties cine, l'Adieu, personnages du film l'adieu
Extrait du film

 « Basé sur un vrai mensonge »

Ce film est « basé sur un vrai mensonge », comme l’indique la première image qui apparaît sur l’écran, faisant rire quelques personnes dans la salle. Et en effet, si « L’Adieu » relève plus du drame que de la comédie, il y a quelques moments qui ne manquent pas d’amuser, et ce de façon très naturelle, lors des repas de familles ou du banquet du mariage.

C’est donc l’histoire d’un mensonge que Wang propose de nous raconter: un mensonge familial vu comme nécessaire et conforme à la tradition chinoise. À ce point de vue elle oppose celui de Billi qui, si elle est née en Chine mais grandie aux États-Unis. Ell n’arrive pas à comprendre cette tradition et culpabilise donc de devoir cacher la vérité à Nai Nai. C’est là tout l’intérêt du film, car si le reste de la famille voit ce mensonge comme nécessaire, il n’empêche que tous doivent lutter avec leurs convictions afin d’avoir l’air le plus normal possible face à Nai Nai. Les acteurs, que ce soient Awkwafina, Tzi Ma qui joue son père Haiyan ou Yongbo Jiang interprétant l’oncle Haibin, sont excellents et rendent justice à leurs personnages.

Questionner la notion de famille

Ce mensonge structurant L’Adieu, décidé par l’instance familiale, questionne les spectateurs se retrouvant dans les différents personnages. Qu’est-ce que la famille ? La famille peut-elle /doit-elle décider ce que l’un de ses membres devrait ou non savoir ?

La question la plus intéressante est peut-être celle qui est posée par le personnage de Billi et ses parents, émigrée aux États-Unis et ayant obtenu la nationalité américaine lorsqu’elle n’avait que six ans. Ont-ils eu raison de partir ? Ne devrait-elle pas retourner s’installer en Chine pour s’occuper de Nai Nai et ainsi tisser des liens plus forts avec sa famille restée là-bas ? Wang ne pose pas toutes ces questions telles quelles mais tout au long de son film elle interroge la notion de famille avec une grande tendresse montrant des moments d’affection ordinaires et quotidiens, sans cacher les conflits ou les tensions.

be art magazine sorties ciné L’Adieu, un tendre mensonge famille reunie autour d'une table, jeune fille la tete sur l'epaule de sa grand mere,
Extrait du film

Une complexité humaine et émouvante

Ce film représente à merveille la complexité humaine et les difficultés pouvant perturber les relations familiales. Tout au long du film, ces relations rythment la dynamique des personnages qui semblent véritablement ancrées dans la réalité.

Il est difficile de ne pas être ému, par le scénario plus que par la réalisation. En effet, la technique de Wang reste très classique. Cela sert obliquement son film qui parle avant tout de l’ordinaire. La bande-son est quant à elle remarquable et suffisamment présente pour émouvoir et absente pour ne pas agacer.

L’Adieu a déjà été nominé pour le Golden Globe, du Meilleur Film en Langue Étrangère. Il a permis à Awkwafina de gagner le Golden Globe de la Meilleure Actrice dans une Comédie Musicale. Ce long métrage mérite-t’il d’être honoré aux Oscars? Qu’en pensez-vous?

Date de sortie : 8 janvier 2020
Durée : 1h 40min
De : Lulu Wang
Avec : Shuzhen Zhao, Awkwafina, X Mayo
Genres : Drame, Comédie
Nationalité :  Américain, Chinois

Jeanne
Étudiante en histoire et en histoire de l’art. Née l’année de Fight Club de David Fincher, Jeanne aime lire, aller au cinéma, ou encore lire au cinéma. Elle contribue depuis peu à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.