Présenté en hors-compétition au Festival de Cannes 2019 en présence d’Elton John et l’équipe du film, Rocketman a fait l’unanimité auprès de la critique cannoise. Virtuose et musicien prolifique, Elton John ou l’homme aux 300 millions d’albums est plus que jamais présent sur les ondes.

Dexter Fletcher nous offre un biopic retraçant l’enfance et l’ascension d’une icône de notre patrimoine musical. A la fois conventionnel et dramatique, Rocketman livre une vie musicale extraordinaire bercée par l’alcool, le sexe et la drogue.

Synopsis

Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale. Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John. Son histoire inspirante –  sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.

Une figure musicale sur grand écran, ça donne quoi ?

Considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands vendeurs de disque de l’histoire, Elton John est un artiste incontestable qui traverse toutes les époques. Le musicien rime avec succès depuis sa plus tendre enfance.

De son vrai nom Reginald Kenneth Dwight, l’interprète de Your Song est bercé par la musique alors qu’il n’a que 11 ans. Très rapidement ce fils unique triste et mal dans sa peau montre des aptitudes impressionnantes au piano.

be art magazine, culture, Rocketman, Taron Egerton, voiture valise, veste marron echarpe jaune chemise ocre pantalon noir, maison, jardin, palissade en bois
Extrait du film

Délaissé par ses parents, Elton John se réfugie dans la musique, principalement le piano ou il impressionne sans cesse. Si le long métrage dévoile les premières heures du chanteur, il passera indéniablement par la case sexe, homosexualité, drogue et alcool. En effet, si nous connaissons les succès de Sir Elton John, nous ne connaissons pas les moments sombres de sa vie, à savoir, une solitude dramatique.

C’est en 2012 que le projet Rocketman prend forme. Elton John annonce qu’il développe une biographie sur lui-même. Apres plusieurs années d’écriture, le film est mis sur les rails avec l’annonce du casting définitif. En juillet 2017, Taron Egerton obtient le rôle principal tant convoité, suivi de  Jamie Bell choisi pour interpréter Bernie Taupin. Quelques mois plus tard, Richard Madden décroche le rôle du manager John Reid alors que Bryce Dallas Howard est choisie pour le rôle de la mère d’Elton John.

Un Taron Egerton Fougueux et énergique 

A la fois juste et touchant, ce biopic consacré à la vie d’Elton John s’essaye à la comédie musicale des années 60 dans un format à la La La Land. Dès les premières minutes, nous découvrons un artiste seul, attristé et passionné qui se confie dans un groupe de discussions pour remonter la pente.

Lorsqu’il commence à s’exprimer, c’est par son enfance qu’il introduira ses premières heures sombres. Complexé par son physique de petit gros, Elton va se réconforter dans la musique avec des compositions magistrales. Au centre d’un portrait personnel et passionnant, Dexter Fletcher nous entraîne dans toutes les époques du chanteur.

be art magazine, culture, Rocketman, Taron Egerton, chante sur scene en jouant du piano, public dansant
Extrait du film

De ces années de gloire à sa descente aux enfer, Elton John à su s’imposer comme l’un des artistes incontournables de ces 50 dernières années. Dégarni et massif, Taron Egerton est métamorphosé pour l’occasion. Diamant brut du film, le comédien livre une performance originale et saisissante dans la peau du compositeur. Aussi bien sur les séquences scéniques qu’émotives, Egerton ne fait pas semblant, il se donne comme jamais afin d’offrir le résultat escompté.

Rocketman, c’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir les plus beaux morceaux de l’interprète tels que Your Song, Sorry Seems to Be the Hardest Word ou encore le titre éponyme Rocketman. Nostalgique et rusé, le film tente une conversion vers la comédie musicale, un élément fragile et risqué face à un biopic déjà très musical.

En Bref!

Dexter Fletcher propose un long métrage intéressant, dramatique et musical à souhait pour le plus beau des hommages. Elton John laisse une empreinte un peu plus indélébile par cette vie hors norme résumée en deux heures.

Date de sortie : 29 mai 2019
Durée : 2h 01min
De : Dexter Fletcher
Avec : Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden
Genres : Biopic, Comédie musicale
Nationalité : Britannique

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here