Le 1er mai dernier Netflix a dévoilé Into The Night, sa toute première série originale belge. Inspirée du roman The Old Axolotl de l’écrivain Jacek Dukaj, cette série de 6 épisodes est conduite par Jason George à qui l’on doit Narcos et Scandal. Une production prometteuse à la Stephen King ou l’on retrouve un parfait dosage de suspense et d’apocalypse. Un pari risqué mais percutant.

Un fil conducteur séduisant

Cette série post-apocalyptique fait parler d’elle en septembre 2019. En effet, Netflix annonce la production de la première série télévisée belge, réalisée par les Belges Inti Calfat et Dirk Verheye et dirigée par la société Entre Chien et Loup. C’est un événement à la fois pour la plateforme et la Belgique qui fait ses premiers pas dans la cour des grands. 

be art magazine sorties cine, Into the Night, extrait du film, homme, pilote, et femme se tenant la main se regardant dans les yeux, militaire sur tableaux de bord dans le fond
Extrait du film

Au coeur d’Into the Night, l’intrigue va se dérouler principalement dans un avion à huit clos. Tout débute lorsque le soleil commence soudain à tout tuer sur son chemin. Quiconque entre en contact avec ses rayons meurt immédiatement. La nouvelle ne tarde pas à se répandre et les passagers d’un vol de nuit au départ de Bruxelles vont pouvoir avoir une occasion de s’en sortir.

L’un d’entre eux va réagir pour survivre et pousse le pilote à décoller vers une destination à l’ouest, pour rester dans le noir. Ce petit monde à bord de l’appareil, qui ne se connaît pas, va devoir s’unir pour essayer de survivre. Entre mauvaises décisions, secrets et déclarations incongrus, tout le monde sera exposé.

Tensions et turbulences à bord

L’ingrédient phare de cette série à suspense, sera principalement ses personnages qui seront au centre de l’intrigue durant chaque épisode. Afin de tenir son spectateur en haleine, chaque épisode portera le nom d’un des protagonistes et sera ainsi identifié dans les premières minutes. Un premier est désigné, le personnage de Sylvie, le second celui du mécanicien Jakub, le copilote Mathieu et ainsi de suite.

En 6 épisodes de 40 minutes, Into the Night procure cette tension naturelle par une bande sonore entraînante. Dés la première séquence, le ton est donné à l’intérieur d’un avion et ses quelques passagers paniqués par un décollage forcé. Chaque épisode nous fait découvrir l’ensemble des héros avec parfois des surprises, des déceptions ou encore des trahisons.

be art magazine sorties cine, Into the Night, extrait du film, homme, et femme tenant un telephone dans leur main, assis dans un avion, discutant, hotesse de l'air dans le couloir central
Extrait du film

Pour une première expérience Netflix belge, le résultat est loin d’être décevant. Certes, il y a quelques fausses notes inoffensives dans certaines interprétations, toutefois, la tension reste palpable sur la longueur. Dés le premier épisode, l’idée d’une course contre la montre pour survivre accroche inlassablement le spectateur. Derrière ce rythme soutenu, des traits d’humour apparaissent pour notre plus grand plaisir, cette répartie belge fait le travail dans les grandes lignes. 

Into the Night est la surprise du moment. Cette production belge nous sert ses armes infaillibles, à savoir, un suspense constant et une tension parfaitement croissante. L’intrigue simpliste et les personnages attachants font le reste du job. 

Depuis le 1er mai 2020 / Drame, Science fiction, Thriller
De : Jason George
Avec : Mehmet Kurtuluş, Jan Bijvoet, Pauline Etienne
Nationalité : Belgique
Chaîne d’origine : Netflix

Jordan
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais aux rubriques cinéma et art culinaire de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.