Plongez dans les profondeurs de la Méditerranée afin d’y découvrir le Musée Subaquatique de Marseille. Ouvert depuis septembre 2020, les curieux, les amateurs des fonds marins et les passionnés de culture pourront se donner rendez-vous sur ce premier site en totale immersion et osmose avec la nature.

Dans les eaux de la Méditerranée

Le Musée Subaquatique de Marseille repose par 5 m de profondeur à environ 100 m au large de la plage des Catalans. Le site est accessible à tous. Tout ce dont vous avez besoin est un masque de plongée, une bonne dose de courage et de curiosité (et savoir nager aussi de préférence). Pas besoin d’être un plongeur professionnel.

be art magazine musee subaquatique de marseille poseidon
Poséïdon – Christophe Charbonnel ©G. Ruoppolo

Des sculptures et des poissons

Le 15 septembre 2020, 10 statues ont pris le large pour atteindre leur nouvelle demeure : les fonds marins de la Méditerranée.
Qui dit 10 sculptures, dit 10 artistes parmi lesquels on retrouve:

Michel Audiard: L’Ours hommage à Pompon
Christophe Charbonnel: Poséïdon
Herrel: Co-existence
Marc Petit: Séléné
Davide Galbiati: La Graine et la Mer
Evelyne Galinski: Les Néréides
Daniel Zanca: Oursin Test
Thierry Trives: Résilience
Benoit De Souza: Les Singes de Mer
Mathias Souverbie: Fish Of Marseille

Les sujets représentés ont tous une histoire, liés entre eux par la mer, la vie et l’imaginaire. Figures mythologiques, animaux subaquatiques, allégories ; le temps semble s’arrêter, se figer durant une visite aussi insolite que troublante. Il vous sera possible de déambuler au grès du mouvement des vagues entre ces 10 statues totalement immergées : vous, les sculptures et les poissons.

be art magazine musee subaquatique de marseille Mathias Souverbie Fish Of Marseille
Fish Of Marseille – Mathias Souverbie ©G. Ruoppolo

Le premier écomusée de Méditerranée

Chaque œuvre est unique, confectionnée avec des matériaux non polluant destinée à se fondre dans la biomasse et son environnement. Ici l’art devient nature et évolue avec la faune et la flore locale qu’il sera possible d’observer et suivre au fil des années. De nouvelles œuvres pourront rejoindre cette collection et de nombreuses activités s’organiser autour. Sport, culture, sciences et découverte s’articuleront sur ce premier écomusée de Méditerranée pour un public à la fois novice et professionnel.

Les œuvres sont composées d’un « ciment marin inerte sans fer, avec un pH neutre et du substrat pour nourrir les poissons »

ANTHONY LACANAUD

Le visiteur se devra d’être respectueux. Le musée a cette vocation de sensibiliser le public à la fragilité de la nature reprenant peu à peu ses droits sur ce récif « ART-ificiel ».

be art magazine musee subaquatique de marseille L ours hommage à Pompon Michel Audiard
L’ours hommage à Pompon – Michel Audiard ©G. Ruoppolo

A l’origine du projet

Culture et environnement sont au cœur des préoccupations actuelles. Ainsi le rôle du musée est plus qu’essentiel dans la sensibilisation de la population et l’initiation des plus jeunes.

A l’origine du projet : un homme, Antony Lacanaud, le fondateur du Musée Subaquatique de Marseille. Il a su s’entourer d’une équipe de 7 hommes (lui compris) et de 7 femmes, tous et toutes apportant leurs compétences spécifiques. Chaque membre entretien un lien étroit avec la mer ; bien plus qu’une passion : leur vie. Désireux de faire connaître et protéger l’environnement, l’idée de créer un éco musée a germé pour enfin devenir réalité.

Une plongée au cœur du Musée Subaquatique de Marseille 1

Visites et accessibilité ?

Inspiré du musée subaquatique de Cancun, le Musée Subaquatique de Marseille sera plus accessible au public. Les visites seront gratuites. Chacun sera libre et responsable en se rendant sur le site, supervisé tout de même par un moniteur aguerri et un protocole complet de sécurité qui veillera à ce qu’il n’y ait aucun danger. Des visites guidées seules ou en groupe seront également proposées. Pour cela il suffira de se rapproché du club partenaire au Musée Subaquatique de Marseille : le GRASM.

Le Musée Subaquatique de Marseille est un lieu unique. De nombreux projets sont à venir mettant un point d’honneur à réunir plusieurs disciplines : sportives, artistiques et scientifiques centrés sur un seul et unique but : la sensibilisation.

L’Homme se doit d’être le gardien de la nature, non son propriétaire

PHILIPPE SAINT MARC
Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.