« Fast & Furious : Hobbs & Shaw », le divertissement surréaliste de l’été

be art magazine culture, Dwayne Johnson et Jason Statham face à face armes en mains
Extrait du film

Après un Fast & Furious 8 jouissif et surfait, la saga prend un nouveau tournant de taille du nom de Hobbs & Shaw. Vous l’aurez compris, ce neuvième opus d’action s’annonce comme le blockbuster estival mettant en scène deux personnages charismatiques des précédents volets. Dwayne Johnson et Jason Statham font à nouveau équipe pour casser des bras au cœur d’un spin-off bourrin et offensif. 

Synopsis

Depuis que Hobbs, fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combatif mais droit, et Shaw, un homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés, les deux hommes font tout ce qu’ils peuvent pour se nuire l’un à l’autre. Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la sœur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Le début d’une nouvelle franchise ?

C’est lors du tournage de Fast & Furious 8 que les producteurs on eu l’idée de réunir deux grandes pointures du cinéma d’action. Deux ans après le dernier opus des aventures de Dominic Toretto et sa bande, la saga montre à nouveau le bout de son nez. Cette fois-ci, il s’agit d’un spin-off de la franchise centré sur sur les personnages Hobbs et Shaw tenus par les comédiens Dwayne Johnson et Jason Statham.

be art magazine culture, Dwayne Johnson et Jason Statham se pointant du doigt l'un l'autre
Extrait du film

Avec ce nouvel épisode, Dwayne Johnson et Jason Statham collaborent pour la troisième fois. En effet, côte à côte dans Fast & Furious 7, dans lequel il se sont affrontés lors d’un combat acharné et Fast & Furious 8 où ils ont fait équipe. A la réalisation de cet échantillon, David Leitch, à qui l’ont doit les prometteurs John Wick, Atomic Blonde et Deadpool 2. Ex-cascadeur, ce passionné de films d’action souhaite donner le meilleur en terme d’effets spéciaux.

Devant la caméra du jeune cinéaste, on retrouve aussi un Idris Elba qui est plus que jamais dans son élément. Grand méchant de cet opus, le comédien était tout excité à l’idée d’interpréter un ennemi redoutable. Lors d’un entretien, ce dernier déclare avoir eu une préparation physique robuste : « j’ai dû abandonner de vieilles habitudes bien ancrées et m’adapter à un nouveau style de combat qui en dit long sur Brixton : viscéral et violent, mais plein d’agilité et de charisme ».

Fun, drôle mais sans doute trop démesuré

Il est 21h, nous sommes devant le mk2 Bibliothéque ou une foule est déjà rassemblée pour découvrir le spin-off tant attendu. Avant même le lancement du long métrage, nous savons à quoi nous avons à faire. Fast & Furious : Hobbs & Shaw est le blockbuster bourrin, absurde et jouissif de l’été qui écrasera toutes les autres sorties sur son passage.

Dans la veine de nombreux tandems de choc tels que Tango et Cash Bad Boys ou encore 48 heures, ce Hobbs & Shaw reste bel et bien dans le cahier des charges avec ces diverses références. Dans ce spin-off dérivé de la saga Fast & Furious, vous pouvez oublier Vin Diesel et son équipe, le trio Johnson/Statham/Elba sera indéniablement à la hauteur pour mener ce film d’action à 100 à l’heure. 

be art magazine culture, Dwayne Johnson et Jason Statham barres de métal en mains, face à deux hommes prets a se battre
Extrait du film

Le duo Johnson/Statham est désormais réuni dans leur genre de prédiléction, l’action pur et dur. Très loin des Transporteur et Hercule, Hobbs & Shaw ne va surtout pas se prendre au sérieux tant dans l’humour décalé que ses séquences d’action tirés par les cheveux à souhait.

Partant d’un script inoffensif, le cinéaste David Leitch décide de mettre l’accent sur le spectaculaire, quitte à nager dans un profond surréalisme. Un Dwayne Johnson qui tire un hélicoptère à la force de ses bras, un Idris Elba en machine digne d’un Terminator ou encore les chutes de plusieurs mètres invraisemblables, le spectacle est total. 

Mettant plusieurs bolides en avant, le long métrage ne fait aucun lien avec la saga Fast & Furious et ses courses de voitures survitaminées. Un simple prétexte pour réunir deux grosses têtes d’affiche dans un film de castagne. Il s’agit pourtant d’un plaisir coupable de voir ces deux protagonistes au centre de l’intrigue. Loin d’être un chef d’oeuvre du cinéma d’action, Hobbs & Shaw est un film à prendre avec humour pour son aspect old school, spectaculaire et surréaliste. 

Date de sortie : 7 août 2019
Durée : 2h 16min
De : David Leitch
Avec : Dwayne Johnson, Jason Statham, Idris Elba
Genre : Action
Nationalité : Américain

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here