Selon une étude de l’American Psychological publiée en 2017, une personne passe en moyenne 28 secondes devant une oeuvre d’art dans un musée. Le Mindful Art propose à tout un chacun de prendre le temps de s’inscrire dans le moment présent et ainsi ralentir le rythme. Nous sommes tous pris par des modes de vie très stressant, sauf peut-être un peu moins en ce moment avec ce confinement forcé.

La démarche Slow Art où comment s’offrir la possibilité d’être touché par une oeuvre

La tendance « slow » a déjà fait son chemin notamment en décoration avec son concept de slow life. Cette invitation à ralentir et à profiter du temps qui passe n’exclue pas le milieu artistique, bien au contraire. La méthode du Mindful Art a été crée par Marjan Abadie, méditante depuis de nombreuses années, à l’origine de l’Institut Mindfulness à Bruxelles. Cette férue de poésie et d’art a developpé sa propre méthode de méditation face à des oeuvres d’art.

Vous pouvez participer à ses ateliers dans les musées et ensuite reproduire ses techniques et bénéfices dans votre quotidien, à la maison ou au travail par exemple. Si, Antoine de Saint-Exupéry disait « on ne voit bien qu’avec le coeur », Marjan de son côté tente d’appliquer cette notion qui mêle à la fois le visible et les sentiments. Cette démarche méditative est proposée aux non-initiés comme aux passionnés d’art. Le but premier est donc de ralentir et de se « laisser émouvoir par les oeuvres de façon intime ». On laisse pour une fois le smartphone bien rangé dans son sac et toutes les photos que nous avions pour habitude de faire avec. L’idée est d’uniquement se concentrer sur soi-même et l’oeuvre qui se trouve face à vous. Pour cela, Marjan vous invite à débuter la séance en fermant les yeux. Petit à petit, l’état de pleine conscience s’installe. Et lorsqu’il est temps d’admirer l’oeuvre devant vous, aucun jugement de valeur n’est de mise. Il est demandé de considérer l’oeuvre comme une page blanche pour laquelle nous allons produire graduellement différents types d’émotions. Il faudra alors les accueillir en pleine conscience.

La prochaine date aurait du avoir lieu le 26 mars prochain mais en raison du confinement il est probable que le format de ce rendez-vous soit revu de façon digital.

Toutes les informations sur le Slow Art Project. Prix : 18€

Crédit photo en couverture :©Pauline Loroy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.