Currently set to Index
Currently set to Follow
Accueil CULTURE Arte lance « Dérapages », sa nouvelle série haletante

Arte lance « Dérapages », sa nouvelle série haletante

be art magazine sorties ciné eric cantona derapages sortie arte
Eric Cantona (Alain Delambre) dans l'épisode 4 de la série dérapages; de Ziad Doueiri © Stephanie Branchu/Arte

La série Dérapages écrite par Pierre Lemaître a fait son entrée sur les écrans depuis le 23 avril dernier sur Arte. La mini série est une nouvelle création originale dotée de 6 épisodes de 50 minutes. Et les téléspectateurs se demandent déjà s’il yaura une suite. Elle est adaptée du roman « Cadres noirs » de Pierre Lemaitre et conduite par le charismatique Eric Cantona. Ce dernier livre une prestation bluffante dans la peau d’un chômeur qui décide de partir en guerre contre le système afin de régler quelques comptes. Un thriller prenant et imprévisible qui crée indéniablement la surprise en cette période de confinement.

Le pitch est à la fois simple et efficace. Dérapages suit les déboires d’Alain Delambre, un homme que le chômage a détruit. Contre toute attente, sa candidature est retenue pour un poste de DRH. Alain veut y croire à tout prix, quitte à mettre sa famille en danger. Quand il comprend qu’il n’est qu’un faire-valoir pour conforter une candidature déjà retenue. Il profite de l’épreuve finale pour dynamiter le système. Pour obtenir ce job, Alain est prêt à tout, même à trahir sa famille. Ainsi , il participe à la dernière étape de sélection qui consiste en un jeu de rôle visant à simuler une fausse prise d’otages. Alain n’a alors plus rien à perdre…

Arte lance « Dérapages », sa nouvelle série haletante 1

Dérapages : du roman au petit écran

Le projet Dérapages débute en 2010. Il est dans un premier temps le fruit d’une adaptation du roman Cadres noirs de Pierre Lemaitre. Un livre qui est librement inspiré d’une vraie-fausse prise d’otage qu’ont subie plusieurs cadres de la régie publicitaire de France Télévisions à l’automne 2005. Ce fait marquant a fait naitre un roman à succès et accouche aujourd’hui d’une mini-série portée par Eric Cantona.

Un thriller social à la hauteur ?

Depuis de nombreuses années, la série française peine à tenir un script solide et percutant. Pourtant, avec Dérapages, on découvre ce côté jouissif d’une série offrant son lot de rebondissements. Elle nous tient en haleine sur chaque épisode. Bien qu’il y ait de petits moyens, cette série réalisée par Ziad Doueiri procure cette tension existentielle. Dans ce thriller social noir et réaliste, on découvre un Eric Cantona colérique et attachant qui n’a jamais été aussi crédible dans un rôle dramatique avant ce Dérapages.

Derrière un polar social, il y a également un drame familiale qui prend une place importante sur l’ensemble des six épisodes. Face au Voyageur de France 3, Suzanne Clément est parfaite en épouse dévouée et affolée. Le casting offre de jolies surprises comme avec un Alex Lutz en PDG glaçant et effronté ou encore Gustave Kervern en meilleur ami troublant. C’est ainsi qu’avec cette nouvelle création originale, nous découvrons les coulisses d’une société moderne qui n’hésite pas à briser une personne coûte que coûte. 

Arte lance « Dérapages », sa nouvelle série haletante 2
Eric Cantona (Alain Delambre) dans l’épisode 4 de la série « Dérapages » de Ziad Doueiri credit: Stephanie Branchu/Arte

Au coeur de cette fiction percutante dans le fond et inaboutie dans la forme, le capitalisme financier et le chômage jouent un rôle important dans le fil conducteur. C’est avec ces points forts de départ que l’adaptation du roman de Pierre Lemaitre va peu à peu s’irriguer autour du personnage d’Eric Cantona. On le remarquera sur chaque épisode, ce petit effet « retournement de situation » qui attise particulièrement notre curiosité conduit à la fidélité de la mini-série.

Diffusée les jeudis 23 et 30 avril à 20h55 sur Arte, et d’ores et déjà disponible en intégralité sur arte.tv et des extraits sur YouTube.

23 avril 2020 / 52min / Drame
Avec : Eric Cantona, Suzanne Clément, Alex Lutz
Nationalité : France
Chaîne d’origine : Arte

Jordan
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais aux rubriques cinéma et art culinaire de Be’Art Magazine depuis quelques années.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.