L’aventure débute en 2014 après un long voyage au Japon, le jeune et novateur Arnaud Studer importe une idée pertinente en France. Ce dernier va expérimenter le karaoké asiatique. Lorsqu’il revient à Paris, il n’hésite pas à développer ce concept si prometteur et ainsi à créer le BAM Karaoke Box. En juin 2017, la startup hébergée à Créatis (la résidence d’entreprises culturelles de la Gaîté Lyrique), s’agrandit avec un troisième lieu considérable.

Une idée brillante pour la population parisienne

Fondé en juin 2014, le BAM Karaoké Box est un événement sans précédent dans la capitale, c’est un lieu que les parisiens et les touristes souhaitent découvrir. Une activité qui attire les curieux et les férus de chants dans diverses salles personnalisées et insonorisées. Ces pièces sont dotées d’un grand écran mural, de banquettes et pour certaines, d’un petit bar à disposition. Il reste bien évidemment la dotation concernant le matériel professionnel, des micros live sans fil.

Derrière ce concept alléchant, une dizaine de personnes sont présentes pour faire tourner cette société qui ne cesse de s’agrandir. Entre le responsable spécialité dans la communication, le manager, le stagiaire ou encore le fondateur, le projet se développe avec de nouvelles idées et de nouveaux lieux. C’est au 50 Rue d’Aboukir que tout commence, la première adresse du BAM Karaoké Box est désormais une réalité. Quelques mois après, un second lieu ouvre ses portes au 30 rue Richer.

Un concept qui fonctionne

Aujourd’hui le BAM Karaoké Box fête ses 4 ans d’existence, quoi de mieux que l’ouverture prochaine d’un nouveau BAM sur Bordeaux. Il s’a