Quatre ans après Avengers : L’Ère d’Ultron, il est enfin là ! Avec un coût de production estimé à plus de 300 millions de dollars, le nouvel épisode des Avengers intitulé Infinity War est sans aucun doute le film que tout le monde attend avec impatience.

Cette nouvelle démonstration de force va réunir pas moins de 60 super-héros et l’un des plus grands méchants de l’univers Marvel qui n’est autre que Thanos. Après plus de 2h30, le verdict tombe, cet opus marque par son empreinte visuelle démesurée et une obscurité excitante qui nous laisse ébahis.

Captain America, Iron Man, Thor et le reste des Avengers décident de s’unir à nouveau pour mener leur plus grand combat. Ils devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos qui est en possession des Pierres d’Infinité, grâce auxquelles il aura un pouvoir absolu sur le destin de l’univers. 

Un cran supérieur

Marvel Studios n’est pas en reste, il continu sur une lancée homérique et des succès vertigineux qui dépasse les espérances. Black Panther, le dernier film en date de l’écurie Marvel est un raz de marée sans précédent. En effet, le super-héros originaire du Wakanda a dépassé le premier Avengers au box-office américain avec ses 631 millions de dollars de recette.

Après une lutte acharnée contre un robot psychopathe, les Avengers n’auront pas une minute de répit avec ce nouveau chapitre fondamental dans la chronologie de l’univers Marvel. Intitulé Infinity War, le long métrage sera le septième film de la phase 3, après Captain America : Civil War, Doctor Strange, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, Spider-Man: Homecoming, Thor: Ragnarok et Black Panther.

Tout commence en 1991, Jim Starlin, George Pérez et Ron Lim donnent naissance à The Infinity Gauntlet. Le succès est immédiat pour le Crossover littéraire qui va très rapidement devenir la Première Guerre de Thanos.

Pour ce nouveau film qui attise les plus grands fans du genre, Thanos, le nouveau super-vilain est d’ores et déjà un tournant dans la franchise des Studios Marvel. Joe Russo, l’un des cinéastes du long métrage déclare lors d’une interview au site Comicbook qu’il souhaitait avoir un méchant qui restera dans les annales. « Les enjeux sont très hauts dans Avengers 3. Je voulais faire de Thanos le Dark Vador d’une nouvelle génération. C’est un personnage incroyablement intense ».

Avec Avengers : Infinity War, l’idée de record était indéniablement présente dans tous les esprits, les deux réalisateurs ont souhaité avoir un maximum d’apparitions et de nouveaux protagonistes importants. La rumeur court qu’il y aurait une soixantaine de super-héros au sein du film, avec des surprises de taille. La certification est clair et net, ce nouveau produit de l’industrie Marvel est colossal.

Thanos, ce nouvel ennemi charismatique

C’est dans l’une des prestigieuses salles du Pathé Beaugrenelle que l’aventure des Avengers prend un tout autre tournant. Après cet épisode, plus rien ne sera comme avant. En effet, dès les premières minutes, nous découvrons un super-vilain sombre, puissant et impitoyable.

Thanos, le protagoniste qui donne du fil à retordre aux Avengers est un ennemi à part, son charisme dépasse toutes les confrontations des précédents Marvel. Dans la première séquence, nous comprenons à qui nous avons à faire, un être qui ne reculera devant rien pour arriver à ses fins, quitte à éliminer la moitié du monde.

Avec Infinity War, les frères Russo parviennent à offrir le film de super-héros que tout le monde attendait depuis longtemps. Réunir autant de personnages charismatiques dans un seul et même film et les admirer dans de multiples séquences d’action à couper le souffle.

C’est désormais chose faite, cette phase 3 débute sur les chapeaux de roues avec plusieurs univers bien différents qui donnent le ton. Une grosse production qui met l’accent sur son principal atout, l’effet de surprise et un humour décapant comme on les aime.

Mais en plus de ces ingrédients, le film délivre une nuance irrégulière vers un côté sombre que l’on ne connaissait pas chez Marvel. L’élément majeur qui change la donne, c’est Thanos, le grand méchant de l’histoire. Remarqué lors de la scène post-générique du premier Avengers, ce dernier se faisait désirer depuis déjà trop longtemps.

Cette arrivée en fanfare est déjà considérée comme un événement cinématographique qui peut être marquée au fer rouge. Tant dans l’aspect visuel que sonore, le long métrage crée des prouesses toutes les 5 minutes. De l’attaque au Wakanda au combat sur la planète Titan, tout est dans la démesure, et c’est un plaisir coupable que l’on ne peut pas éviter.

Ce nouveau film à grand spectacle nous emmène dans un univers beaucoup plus spatio-temporel avec un esprit dans la veine de La guerre des étoiles. Pourquoi pas voir une telle franchise devenir aussi culte ? Avec un tel engouement et une telle ardeur, Infinity War écrase tout sur son passage pour ne laisser que des spectateurs sur une fin homérique agrémentée d’une scène post-générique qui assure toujours autant le niveau d’ébullition.

A terme, on retrouve tous nos super-héros préférés et de nouveaux uniformes sophistiqués à souhait face à un grand méchant déjà comparé à Dark Vador. D’Iron Man à Captain America en passant par Thor et Docteur Strange, tous répondent présent pour assurer un show monumental qui décolle notre rétine.

 

Date de sortie 25 avril 2018
Durée : 2h 29min
De : Joe Russo, Anthony Russo
Avec : Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Chris Evans
Genres : Aventure, Action
Nationalité : Américain

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Je suis né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma. Passé par de nombreux supports culturels, je contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art depuis 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here