Régis Marcon a fait l’honneur de sa présence à la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon dont l’inauguration était le samedi 19 octobre dernier. Chef triplement étoilé, Régis Marcon, en tant que parrain officiel de ce haut lieu incontournable de la ville des Lumières, a bien voulu se prêter à quelques questions et démonstrations de son talent. Mais qui est-il ?

La naissance d’un Chef !

Son nom ne vous parle peut être pas mais son visage oui ; Régis Marcon est né le 14 juin 1956 à Saint-Bonnet-le-Froid dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes. Déjà enfant il était émerveillé par la nature et ses ressources. Passionné de cuisine grâce à l’environnement dans lequel il baignait, il se lança dans une formation culinaire sans se douter de la renommée qu’il allait acquérir par la suite. Il reprit les commandes de l’Auberge des Cimes succédant à sa mère en 1979, marquant le début d’une carrière fulgurante. Il y propose une cuisine traditionnelle avec une simplicité déconcertante mais ne manquant pas de finesse.

be art magazine, art culinaire, portraits de chefs, Regis Marcon et son fils Jacques, champignons
© Maxppp – Richard Brunel

Des étoiles plein les yeux !

Régis Marcon ; à force de travail et surtout de passion, gagne sa première étoile au guide Michelin en 1990. Proche de la nature et de ses richesses, il décide d’ouvrir en 1994 le Clos des Cimes. Sa cuisine plus raffinée rapproche le consommateur de notre Mère la Terre. L’art la cuisine et la nature ne font plus qu’un lui valant de fait une seconde étoile au guide Michelin en 1997.
Il obtient sa dernière étoile en date qu’il conserve depuis en 2005 avec l’ouverture d’un troisième restaurant beaucoup plus prestigieux.

be art magazine, art culinaire, portraits de chefs, Regis Marcon et son fils Jacques
© Philippe Barret

De nombreux établissements et titres

Régis Marcon possède pas moins de trois restaurants auxquels il faut ajouter une boulangerie/pâtisserie, le Chanterelle, ainsi qu’un hôtel restaurant qu’il ouvre en 2008 avec son fils Jacques. Tel père tel fils. Il ouvre en 2015 un dernier établissement : un hôtel.
Redoutable homme d’affaire, Régis Marcon sait ce qu’il veut et surtout ce dont il ne veut pas. S’il devait se décrire en quelques mots, simple, naturel, rêveur et créateur.

Régis Marcon est donc un chef triplement étoilé au Guide Michelin depuis 2005. Il détient aussi le titre prestigieux de Maître Restaurateur, une haute distinction dans le milieu de la Gastronomie et la seule reconnue par l’Etat. En 1987, ilentre au Gault et Milau et rafle par la suite de nombreux prix. Il est lauréat en 1995 du Bocuse D’or à Lyon. En 2018, Régis Marcon obtient la haute note de 19.5 sur 20 au Gault et Milau.

be art magazine, art culinaire, portraits de chefs, Regis Marcon , brochettes de bananes et morilles
© DR-Rina Nurra et Stéphane de Bourgies

Marcon au pays des champignons

Les champignons, le Chef les connait sur le bout des doigts. Il dispense des cours de cuisine où le visiteur l’accompagne faire son marché ; non pas sur les étals mais dans les sous-bois. Il initie ainsi ses hôtes à la reconnaissance des champignons avant d’en proposer une recette participative, ludique et interactive.
Pour ceux désirant tout connaître sur l’art du champignon, sachez que régis Marcon a écrit un ouvrage d’une centaines de pages dans lequel il apprend au lecteur tout sur les Champignons. Cela va de comment les éplucher, comment les cuire et les conserver, et enfin il livre ses recettes pour que chacun puisse les reproduire et découvrir les joies de cet aliment à la fois bien connu et méconnu mais surtout redouté. 

be art magazine, art culinaire, portraits de chefs, Regis Marcon , Cite Internationale de la Gastronomie de Lyon, Chefs, toque, tablier
Régis Marcon, parrain de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon

En Bref !

Régis Marcon a peut-être des étoiles plein les yeux mais c’est un Chef ayant les pieds et le cœur sur terre. Son amour pour la cuisine et sa passion pour la nature se sont transmis de génération en génération dans sa famille. De mère en fils puis de père en fils.
Parrain de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon, il y fera certainement d’autres présentations et conférences où il sera possible d’échanger avec lui tout en dégustant ses spécialités. En attendant il est toujours possible de se rendre dans l’un de ses nombreux établissements et de s’y régaler.

Photo de couverture par ©Franck Olaya

Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.