Le bortsch est une recette classée au patrimoine national de la gastronomie. Saveur des pays de l’Est, ce plat traditionnel réchauffera à la fois les corps et les cœurs et vous fera voyager sans bouger de chez vous.

La recette

Be’Art Magazine vous propose sa version du bortsch et a opté pour une version sans viande animale.

Pour 4 personnes
Temps de préparation ≈ 20 minutes
Temps de cuisson ≈ 50 minutes

Ingrédients

– 1/2 chou blanc
– 4 betteraves rouges
– 2 l. d’eau
– 1 céleri rave
– 1 pomme de terre
– 2 carottes
– 3 tomates
– 1 c. à s. de vinaigre de vin
– 2 gousses d’ail
– 1 oignon
– ½ citron
– 1 c. à c. de miel
– 1 c. à c. d’huile d’olive
– 100 g. de tofu
– 4 c. à s. de crème fraiche épaisse
– Aneth haché
– quelques feuilles de persil frais
– sel, poivre

Be'Art Magazine Bortsch-1-e1495313667913 Recettes gourmandes
bol de bortsch traditionnel

Préparation du bouillon

– Dans une marmite, faites chauffer l’eau en y incorporant la cuillère de vinaigre de vin et le jus du demi-citron
– Coupez les betteraves en fines lamelle. Coupez les carottes, les tomates, le céleri rave, le chou et la pomme de terre en julienne
– Dans une poêle, faites blanchir votre oignon et faites le revenir
– Écrasez les gousses d’ail
– Mettez le tout dans la marmite et laissez cuire à feu doux  une quarantaine de minutes sans oublier d’ajouter la cuillère de miel
– Votre bortsch est presque prêt

Dressage

– Découpez votre tofu en petits dés
– Dans un bol, déposez quelques dés de tofu dans le fond et versez quelques louches de bouillon
– Ajoutez une cuillère de crème fraiche et parsemez d’aneth haché
– Déposez quelques feuilles de persil frais
– Respirez une grande bouffée de cette agréable odeur qui se dégage et laissez-vous transporter en Europe de l’Est.

Be'Art Magazine Borsch-2-1024x682 Recettes gourmandes
bol de bortsch au tofu mariné

Le bortsch: une spécialité partagée

Le bortsch (s’écrivant aussi bortch / borsch) est l’une des soupes les plus populaires en Russie et dans les pays de l’est. Se consommant à quasi chaque repas, on l’appelle souvent  « pierviy » qui signifie : le premier. Cette soupe trouve son origine en Ukraine et s’est rependue en Europe de l’est.

Un pot au feu slave

Le bortsch se consomme essentiellement en hiver mais il se sert aussi bien chaud que froid. Facile à confectionner, ses ingrédients sont bon marché. Il se compose essentiellement d’un assortiment de légume avec une prédominance de betterave, qui lui confère sa belle couleur rouge, de viande, d’épices et herbes fraîche et de crème.  Il existe aussi un bortsch blanc (dépourvu de betterave). Chacun possède sa propre recette faisant que cette soupe est connue sous de nombreuse déclinaison.

PARTAGER
Article précédent5 bonnes raisons de voyager en Grèce
Article suivantLe MUR : coup de coeur graphique
Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here