Thé glacé maison : tous les secrets du thé version givrée

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, menthe, nectarines, abricots, pasteque, plante, mur de pierre
Thé noir glacé saveur tropicale

Si comme nous vous avez ressenti l’enthousiasme estival  d’un soleil brulant et cette envie irrépressible d’un peu de fraicheur ; les papilles criant désespérément « j’ai soif ! » ; cette recette de thé glacé est faites pour vous.

Avec cette recette de thé glacé maison, dites adieu aux marques industrielles souvent trop sucrées et faites-vous enfin plaisir en savourant une délicieuse boisson de votre confection.

La Recette

Pour 1 litre de boisson
Temps de préparation ≈ 5 min.
Temps de repos ≈ 1 nuit au réfrigérateur

Ingrédients :

– 1 l. d’eau
– 2 c. à c. de thé en vrac (de préférence parfumé)
– 1 c. à s. de cassonade (mais pas obligatoire)

Préparation :

– Dans une bouteille en verre, mettez le thé et la cassonade (si vous désirez conserver un peu de sucre dans votre boisson)
– Recouvrez le tout d’eau fraîche et refermer la bouteille
– Placez la au réfrigérateur durant toute une nuit
– Le lendemain, à l’aide d’un chinois, filtrer l’eau afin de retirer les feuilles de thé
– Dégustez votre boisson bien fraîche et n’hésitez pas si besoin à y rajouter quelques glaçons, feuilles de menthes ou encore quelques fruits frais. 

* Vous pouvez, à défaut de thé en vrac, utiliser des sachets de thé achetés en commerce. Néanmoins nous trouvons que bien souvent leur goût est moins délicat, parfois trop fort et écœurant.

** Vous pouvez utiliser n’importe quel type de thés : noir, vert, bleu, blanc, rouge… mais connaissez-vous leurs différences et spécificités ?

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, collier de coquillage, coquille saint jacques, gousse de vanille, galet, plante et mur de pierre
Thé rouge glacé

De A à Z en passant par Thé

L’instant T :

L’origine du thé remonte très loin dans l’histoire de l’homme. Des mythes et légendes racontent comment il serait apparu et comment il aurait été consommé il y a de cela environ 2000 ans avant notre ère. Chine, Inde, Japon… tous racontent leurs propres mythes et leurs variantes.

D’un point de vu archéologique, les premiers vestiges de thé mis au jour proviennent d’une province chinoise sous le règne de l’empereur Han vers 200 av. J.-C.

Le thé est à cette époque une boisson typiquement orientale. On atteste de ce breuvage dans les récits des premiers explorateurs européens du XIVe s. tel Marco Polo. Toutefois il faudra attendre le XVIe s. pour que l’Occident découvre ses saveurs. Dès lors la course au thé commence. Chaque pays veut en faire son cheval de bataille et part à la conquête des meilleures productions afin d’en faire un commerce des plus lucratif. Le marché du thé explose, et se répand dans toute l’Europe et même au-delà des frontières. Le thé colonisera le monde lui valant sa deuxième place de boisson les plus consommée.

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, mini Theiers, gobelet de the, fascicule
mini Théier – SIRHA de Lyon édition 2019

Les différents types de thés :

Il existe une grande variété de thés. Même s’ils proviennent tous du théier, d’autres éléments sont à prendre en considération, leur donnant des couleurs, des goûts et des textures différentes. Aussi chaque type de thé possède ses propres vertus. On vous révèle tous les secrets du thé.

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, tasses de differents thes infuses
Les différents types de thé

Le thé noir

Nature ou parfumé, il se décline de bien des façons. Certains pays en ont même fait une marque de fabrique connue à l’international. Sa couleur foncée et son goût prononcé résultent d’un long processus d’oxydation  subit par les feuilles du théier après leur récolte. 

Le thé vert

Le thé vert s’obtient après avoir oxydé les feuilles de thé au minimum lui permettant ainsi de garder ses propriétés au max.  Sa couleur plus claire, plus champêtre se teinte des plus jolies nuances pastelles de verts tirant parfois aussi sur du jaune. Son goût unique, si bien préparé est reconnaissable dès la première gorgée.

Le thé bleu

Plus connu sous le nom de thé Oloong, le thé bleu est un thé que l’on pourrait qualifier d’intermédiaire. Son processus d’oxydation est plus long que celle du thé vert, et moins longue que celle du thé noir. Malheureusement ce thé dit bleu n’en a pas du tout la couleur. Il se teinte de jolies couleurs caramel avec un goût puissant et délicat à la fois. Il est le parfait équilibre entre thé noir et thé vert.

Le thé blanc

Moins connu que ces frères, le thé blanc est produit à partir des jeunes pousses du théier. De couleurs claires, souvent jaune pâle, ce type de thé a un goût subtilement délicat, fin et parfumé. Un vrai délice.

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, sachets de the dans un tiroir a the et the en vrac
Sachets de thé

Le thé rouge

Le thé rouge connu aussi sous le nom de Rooibos n’est pas à proprement parlé un thé. En effet, il n’est pas issu comme les autres du théier mais d’une plante que l’on ne retrouve uniquement en Afrique du Sud. Ses couleurs tirant sur le rouge en font une boisson attractive visuellement. Son goût légèrement sucré et rond en bouche laisse une agréable saveur sur le palais post-dégustation.

Le thé jaune

Le thé jaune est un thé extrêmement rare. Il ne pousse que dans la province du Hunan en Chine. Il était autrefois dédié aux empereurs chinois. De nos jours il est toutefois aussi difficile de s’en procurer. Ce type de thé connaît le même procédé que le thé vert à cela près qu’il ne subit pas d’oxydation mais une légère fermentation obtenue par un couvert de paille sous lequel les feuilles sont placées juste après la récolte. Ce procédé confère au thé une couleur jaune et un goût unique aux notes fruitées et vanillées.

Le thé sombre

On pourrait penser qu’il s’agisse de thé noir hors le processus d’obtention de ce thé est totalement différent. Il est d’ailleurs l’un des seuls qui se bonifie avec l’âge grâce à sa fermentation et son affinage (5 ans minimum). Il en existe deux sortes que l’on appelle les Pu Erh crus et les Pu Erh cuits. Seuls les crus se bonifient avec les années ; les fermants du cuits étant figés à la cuisson des feuilles. Leurs couleurs rappellent celle des thés noirs et leurs goûts sont tout aussi corsés mais plus délicats.

Le thé fumé

Variante de thé noir, le thé fumé ne se trouve qu’en Occident. Il s’obtient par enfumage des feuilles disposées sur de grandes grilles sous lequel on enflamme des feuilles et racines d’épicéa. Comme le jambon et le saumon fumé, le thé se pare de cette note particulière.

Le thé Matcha

Le Matcha est une variété de thé vert. En effet les feuilles sont broyées finement entre deux meules afin qu’il n’en reste plus qu’une fine poudre semblable à de la poudre de cacao.

2016.beart.lafolieduthematcha.7

Contrairement aux autres thés, le matcha ne s’infuse pas ; il se mange. Il se mélange à l’eau, battu avec un fouet en bambou et un petit mousseur pour lui donner cette petite mousse en surface. Le Matcha peut s’incorporer dans la cuisine, dans les mets et les desserts : tiramisu, cookies, crèmes, etc. Sa couleur verte électrique et son goût très végétal confère au matcha une saveur spéciale qui lui est propre. Nous, on adore, froid ou chaud il a tout pour plaire !

Les nombreuses vertus du thé

Le thé est la seconde boisson la plus consommée au monde après l’eau. Rafraîchissant, il dynamise l’organisme et surtout les sens par sa teneur modérée en théine, substance équivalente à la caféine. Hydratant, il couvre tous les besoins dont le corps a besoin à ce niveau. Plus le thé est vert, plus il est riche en antioxydant ; un atout majeur dans le processus vieillesse et renouvellement cellulaire. De plus, le thé aurait le pouvoir de prévenir les caries dentaires. Le thé préviendrait les risques de maladie cardiovasculaire et certains, comme le thé blanc, sont favorables à la réduction du taux de cholestérol. Le thé est un excellent diurétique. Il est par conséquent très souvent l’allier des régimes. Que des avantages me direz-vous !

Néanmoins en consommer en trop grande quantité empêche l’organisme de fixer correctement le fer dans le sang et provoque ainsi des anémies. Il est donc conseiller de boire son thé éloigné des repas afin d’éviter ce genre de désagréments.

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, cuilleres de the en vrac
Cuillères de thé en vrac

En Bref !

Chaque thé possède sa propre identité et sa propre saveur. Tous se boivent aussi bien chaud que froid, seul on en accompagnement de mets sucrées mais aussi salés.
Nous les avons tous goûtés et difficile est le choix si on devait en faire un. Les thés noirs glacés sont idéaux pour varier les saveurs tellement il y a de déclinaison. Les verts désaltèrent à la perfection par fortes chaleurs. Peut-être avons-nous une petite préférence pour les rouges dont la couleur attractive et leurs saveurs souvent vanillées et fruitées rendent la dégustation gourmande.

be art magazine, art culinaire, recette bien-etre, the glace, menthe, nectarines, abricots, pasteque, plante, mur de pierre
Thé noir glacé saveur tropicale

Et vous quel est votre type de thé préféré ? N’hésitez pas à nous faire part de vos avis en commentaire.

Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here