Vanessa Besnard critique gastronomique et auteur de plusieurs guides sur les restaurants parisiens a vu ses activités suspendues suite à l’annonce du confinement. Pour autant, elle garde espoir et nous explique comment elle s’est organisée pendant ces deux mois.

vanessa besnard
Vanessa Besnard, critique culinaire

Vanessa Besnard : critique culinaire, auteur de guides et influenceuse

Apéro, restaurants, brasseries, brunch et goûters : Vanessa Besnard a publié à ce jour 5 guides aux éditions Parigramme afin que l’on s’y retrouve dans la multitude d’établissements que nous offre la ville lumière. Ce n’est pas moins de 500 adresses qu’elle nous recommande dans ses guides, sans compter les articles publiés sur son blog personnel.

La jeune femme originaire de Bretagne est également active sur Instagram où elle fédère une communauté de plus de 30 000 personnes et partage chaque jour de façon instantanée ses nouvelles découvertes sucrées salées.

Le quotidien confiné de Vanessa Besnard, critique culinaire 1
Restos Du Monde et Brunch & Goûters, aux éditions Parigramme

Le rythme traditionnel d’une critique culinaire

Tout au long de l’année, Vanessa arpente les rues parisiennes du matin au soir à la découverte de nouvelles tables. C’est un rythme effréné qu’elle s’impose certes, mais elle l’apprécie. Tout ceci a dû être suspendu pendant le confinement.

Pour elle, l’annonce du confinement fut difficile à digérer et pas seulement d’un point de vue professionnel : son métier c’est aussi sa passion et « une journée sans restaurant est une journée maussade » explique-t-elle.

Un quotidien transformé et de nouvelles habitudes

Heureusement, pour elle qui habite dans une maison avec un jardin, le confinement se déroule dans de très bonnes conditions. Elle se considère très chanceuse et compare même son confinement à un « luxe ». Ses journées elle les passe « à jardiner, s’occuper de ses chats, cuisiner et bien évidemment gérer son compte Instagram et son blog ».

Grande passionnée de cuisine, elle n’apprécie pas seulement de tester de nouvelles adresses. Elle aime préparer ses propres repas mais en temps normal Vanessa n’a malheureusement pas le temps de s’adonner à cette passion aussi souvent qu’elle le souhaite. Le confinement a changé les choses et lui a permis de consacrer plus de temps à la cuisine. Elle apprécie les plats « qui mijotent des heures et qui embaument la maison » comme « un bon bourguignon, une blanquette ou un sauté de veau ».

Une situation professionnelle impactée

Au-delà des conditions de confinement et de réussir à garder le moral dans une telle période, une autre question plus importante se pose pour tous les auteurs et critiques culinaires. Comment continuer à exercer son métier quand tous les restaurants sont fermés ? Alors oui, on peut se faire livrer mais le métier ne se résume pas simplement à goûter des plats. Il s’agit aussi d’analyser l’ambiance, le service et même la décoration entre autres.

L’auteur de guides avait deux projets en cours. Elle devait se lancer dans la réactualisation de son guide « A chacun son Resto », le best-seller de la collection et avait également commencé l’écriture d’un 6ème guide. Evidemment, tout est interrompu à cause du COVID-19. Mais pour elle ce n’est pas une fatalité :« c’est juste décalé, il faut un peu de patience ».

Le quotidien confiné de Vanessa Besnard, critique culinaire 2
A Chacun Son Resto & Petits Bistrots Des Grands Chefs, aux éditions Parigramme

Le confinement n’a tout de même pas eu raison de toutes ses activités. Très active sur son compte Instagram, elle a souhaité soutenir du mieux qu’elle le peut les restaurateurs qu’elle côtoie si souvent habituellement. Elle s’est donnée pour mot d’ordre de « relayer au maximum tout ce qu’ils ont entrepris ». Elle a utilisé sa page Instagram comme une sorte de « relais afin de ne pas les abandonner ».

L’après confinement imaginé par Vanessa Besnard

Pour Vanessa difficile de se prononcer sur l’avenir tant la situation et les conséquences sont inédites.

La jeune femme attend impatiemment la réouverture des restaurants. C’est sûr elle fera partie des premiers à s’y rendre. Dès que l’occasion se présente, elle réservera une table, « si toutes les mesures d’hygiènes sont respectées ». Et elle appelle tous les passionnés à faire de même, malgré leurs réticences.

Elle tient à être présente pour soutenir et aider les restaurateurs, elle explique « qu’il ne faut pas les oublier ». Elle se refuse tout pessimisme : « ça va repartir de plus belle, j’en suis certaine ». Elle sera d’autant plus investie dans son rôle de critique/influenceuse car pour elle les restaurateurs « auront plus que jamais besoin d’eux ».

Ce qui lui manque le plus en ce moment : un pâté en croûte, un bon ceviche et des œufs parfaits.

Vanessa Besnard nous livre sa liste de restaurants à tester impérativement après leur réouverture :

  • Mr T : 38 Rue de Saintonge – 75003
  • La Poule au Pot (Jean-François Piège) : 9 Rue Vauvilliers – 75001
  • Bistrot Belhara : 23 Rue Duvivier – 75007
  • Sinner Paris : 116 Rue du Temple -75003
  • Evi Evane : 10 rue Guisarde – 75006
  • Epoca (Denny Imbroisi): 17 Rue Oudinot – 75007
  • Thoumieux : 79 Rue Saint-Dominique – 75007
  • La Bottega Della Pizza : 34 Boulevard Rouget de Lisle – 93100 Montreuil
  • Marsan (Hélène Darroze) : 4 Rue d’Assas – 75006
  • La Scène (Stéphanie Le Quellec) : 32 Avenue Matignon – 75008
  • Boneshaker, pour les donuts – 77 Rue d’Aboukir, 75002 Paris
Sirine
Journaliste voyage, Sirine est toujours à la recherche de nouveaux établissements d'exception à découvrir en France et dans le monde. Elle allie toujours ses découvertes touristiques à des thématiques qui la passionnent particulièrement: la gastronomie et le bien-être/beauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.