On a testé le restaurant le Patio à Nice

Aujourd’hui, nous vous dévoilons le secret le mieux gardé de Nice, à l’ombre des citronniers. Un lieu caché, sur les hauteurs de Nice, à l’abris de la foule, à deux pas du cours Saleya. Oui c’est possible, nous avons déniché pour vous le restaurant « Le Patio » dans l’hôtel 4* très convoité « La Pérouse ». Le restaurant le Patio a tout pour plaire ! Situé au pied de la Colline du Château, en bordure de mer.

Le cadre et le chef

Feutrée, à l’abri du soleil, venez profiter sans hésitation du cadre exceptionnel de l’établissement. Même par temps caniculaire, le lieu est parfait pour déjeuner. Le soir, le cadre est tout autre, les bougies brillent et apportent magie et douceur. Le lieu se prête aussi bien le temps d’un cocktail pétillant !

Le Chef David Chauvac, originaire de Cannes a fait ses armes notamment au Mas Candille pour lequel il a obtenu sa première étoile au Michelin. Aux fourneaux du restaurant « Le Patio » depuis février 2019, il propose une cuisine tout en délicatesse, empreinte de ses voyages. Les produits de saison du marché constituent son terrain de jeu. Se renouveler dès que cela est possible est son leitmotiv. D’ailleurs, à cette occasion, si vous dinez au Patio, vous pourrez opter pour un menu à 50€ par personne au cours duquel vous aurez plaisir à communiquer vos goûts au Chef. En retour, il vous constituera un menu sur-mesure innovant totalement unique. Des mets surprises avec seulement des aliments que vous appréciez. Le concept se nomme « Chef in charge ».

Piscine réservée aux clients de l’hôtel

Dans les assiettes

Nous avons opté pour le menu à 39€, comprenant 1 entrée, 1 plat et 1 dessert. La présentation de chaque plat est très soignée et la carte change tous les jeudis. C’est une bonne raison de revenir régulièrement sans se lasser.

Pour débuter ce menu de saison, tout droit sorti du marché du Cours Saleya, une mise en bouche très fine à base de velouté de courgettes nous a été servie, accompagnée de sa chips maison légère de parmesan et non moins sans goût. La menthe en petite touche apporte de la fraicheur sans dénoter avec la suite des mets qui attendent.

Une entrée à la fois copieuse et légère, les plins sont à mi-chemin entre le dim sum chinois et le ravioli aux saveurs italiennes. Les influences nippones du Chef se font sentir dans cette sublime entrée ! La truffe largement utilisée dans la cuisine italienne apporte un léger goût fin et délicat. Pour les amateurs ou dubitatifs, il serait dommage de s’en priver. En plus, les plins fondent complètement en bouche !

Côté plat, la chaleur ne nous a pas empêché de choisir la canette, cuite à coeur, accompagnée de sa chips de patate douce et de son caviar d’aubergine. Le tout ajusté d’un boulgour fondant au goût plutôt neutre qui disparait sous le caviar d’aubergine et le jus de la canette.

Pour finir en beauté, l’esthétisme des desserts est indéniable. Nous avons eu une préférence pour l’un des dessert que nous avons trouvé gustativement plus intéressant. Un sablé maison surmonté de son onctueuse crème pistache et parsemé d’abricots frais nous a plu !

Combien ? À la carte, entrées & plats à partir de 13€

Où ? Hôtel La Pérouse – 11, quai Rauba Capeu 06300 Nice

En bref

Si vous souhaitez déjeuner ou diner dans un cadre exceptionnel, vous êtes à la bonne adresse. La cuisine y est maison et goûteuse ! Cette adresse va vous plaire aussi si vous souhaitez boire un cocktail entre amis et bénéficier de la fraîcheur et du calme du lieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here