« No Entry », le bar caché insolite de chez Pink Mamma

be art, bonnes adresses, No Entry, barmen faisant des cocktails derriere le comptoir, bouteilles, shakers, verres

Mais où se cache le No Entry ? Si vous aussi vous cherchez dans la capitale ce bar atypique à souhait, nous l’avons trouvé et on vous dit tout. C’est en plein cœur de Pigalle que le groupe Big Mamma a installé l’un de ses spots culinaires pour le plus grand plaisir de tous.

C’est dans le sous-sol du Pink Mamma du géant Big Mamma que nous avons eu le plaisir de tester ce lieu qui sort de l’ordinaire. Prisé par son ambiance feutrée et son accueil chaleureux, le No Entry réuni tous les ingrédients pour passer une soirée intimiste à la hauteur de nos espérances.

A la découverte du groupe Pink Mamma

21h30, devant l’entrée des divers restaurants du groupe Big Mamma, c’est déjà l’affluence. En l’occurrence, le Pink Mamma est très apprécié. Dans un esprit qui est à la fois sauvage et épuré, nous sommes immédiatement conquis par ce cadre hors norme de plus de 700 m2. En effet, cette chaleureuse trattoria sur 4 étages où l’on grille des T-Bone steak de 1 kg et des Tomahawk steak de 1,1 kg sur un barbecue de 3 mètres de long fait sensation.

be art, bonnes adresses, No Entry, barman preparant un cocktail derriere le comptoir, bouteilles, verres

Si cette devanture impressionne, un autre endroit attire notre attention à l’étage inférieur. Comme son nom l’indique, le No Entry n’est pas accessible par une simple porte d’entrée. Ce bar original vous fera traverser une petite chambre froide ou repose des morceaux de viandes massifs. Avant même d’accéder au bar, le visiteur est déjà curieux.

Le No Entry et son Intérieur plein de mystères

Une fois à l’intérieur, le thème concorde parfaitement avec cette entrée insolite. Auréolées de fioles remplis d’alcool, le No Entry offre ce cadre unique de laboratoire italien très décalé. Immédiatement pris en charge par les barmen, ces derniers vous expliquent, carte à l’appui, la composition des  différents cocktails, jusqu’à nous faire un historique détaillé des diverses saveurs. Le No Entry fait dans l’originalité avec une nouvelle carte de 16 cocktails coquins.

be art, bonnes adresses, No Entry, barman preparant un cocktail derriere le comptoir, bouteilles, verres, tabourets, aquarium, lumieres d'ambiances rouges tables et bougies

Une fois la carte ouverte, on ne sait que choisir, on se tâte entre le Bacio Alla Francese (un French kiss stimulé à la lavande, miel et myrtille), le Sexy Pappone nous envoute aussi, tout comme l’Incontro Piccante (un moscow mule pimpé au pastis), ou encore la Ragazza alla Panna (la version drinkporn du White Russian).

En Bref

Entre Chianti, Marsala et Lambrusco Reggiano… toutes les saveurs d’Italie sont là pour nous satisfaire. Le No Entry nous fait voyager avec cette inspiration si particulière des différentes régions de l’Italie. Un bar caché sobre et feutré qui fait la différence par son aspect luxueux et même temps très classique.

No Entry, ne vous fiez pas à son nom, entrez-y!

No Entry, le speakeasy du Pink Mamma
​ouvert tous les soirs
quelque part au 20 bis rue de Douai, 75009 Paris.

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here