Il est au pied du Barrière Le Fouquet’s Paris, l’un des hôtels de luxe les plus prisés de la capitale. Le Marta résonne déjà comme l’un des lieux mythiques et branchés où il faut aller à Paris. Par son ambiance très feutrée, cet endroit caché est unique. Entre cocktails atypiques et une décoration signée Jacques Garcia, tous les coups sont permis pour passer une soirée qui sort de l’ordinaire.

Une ambiance et une carte de cocktails signature

Le Marta abrite une festivité peu commune, il est dans tous les esprits. Ce bar branché dans lequel célébrités et habitués se croisent autour d’un cocktail dans une atmosphère très intimiste fait sensation depuis quelques années déjà.

A l’entrée, une porte dérobée sous des allures de bibliothèque et un rideau rouge élégant qui ne présage rien de particulier. Pourtant, derrière se cache un bar à la déco survoltée où fusent les cocktails fruités concoctés par des barmans internationaux.

Nous pénétrons dans ce bar populaire ou son entrée se fait rapidement remarquer avec son enseigne lumineuse en néon ou il est écrit Where is my mind ? Un vibrant hommage au groupe Pixies. Au quatre coins de ce lieu aphrodisiaque à souhait, des canapés tendances, un DJ à la playlist revigorante de morceaux électriques pop et RNB. Mais ce n’est pas tout, auréolés de trophées de chasse, de livres ou encore d’animaux empaillés, il y en a pour tous les goûts.

L’ambiance est là, peu à peu, Le Marta se remplit avec un rythme qui s’accélère. De mannequins étrangers à parisiens du quartier, tout le monde se déplace pour passer un moment au Marta. Au bar, une carte de cocktails variée avec diverses créations originales.

Du whisky et son mélange de sucre de canne en passant par sa cerise à l’eau de vie, ou dans un autre registre, une vodka et son sirop de coquelicot parsemé de champagne. Ne cherchez plus, pour vos nuits parisiennes, une adresse bien ancrée dans son siècle qui vous offre sa pointe d’extravagance.

Le Marta
A l’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris
46 avenue George V, 75008 Paris
Ouvert tous les jours, de 18h à 2h

Jordan Tissot
Journaliste web culture & médias. Il est né en 1991, l’année de Terminator 2 : Le Jugement dernier de James Cameron. Enivré de culture et de cinéma, il est passé par de nombreux supports culturels, il contribue désormais à la rubrique cinéma de Be’Art Magazine depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here