L’Artichaut ! Ce nom si familier n’est pas ce que vous croyez. Il y a quelques mois, à Lyon, s’ouvrait l’Hôtel de l’Abbaye et avec lui son restaurant : l’Artichaut.

Nous avons pu tester la carte de ce tout nouvel établissement situé dans un bâtiment historique classé au patrimoine. Nous vous invitons à découvrir avec nous cette adresse encore peu connue mais qui risque de devenir rapidement (on l’espère) incontournable.

Le lieu 

C’est en plein cœur historique du deuxième arrondissement de Lyon que l’établissement prend ses quartiers. Le bâtiment est absolument magnifique ; trois étages tout en pierres blanches. La façade est percée d’ouvertures stylisées, arquées en plein cintre au premier étage, trilobées au second. Toutes sont ornées de sculptures de styles romans avec des colonnes antiquisantes et des portraits finement travaillés. A l’angle du premier étage on retrouve même la statuette supposée de Saint Martin ayant donné son nom à l’édifice religieux faisant face au bâtiment.

be art magazine art culinaire bonnes adresses, Saint Martin d'Ainay
Saint Martin d’Ainay

Il faut savoir que l’édifice est l’ancien presbytère de la basilique Saint Martin d’Ainay, daté du XVIe siècle lui valant tout ce cachet. Il fut par la suite début du XXe une école primaire avant de devenir l’Hôtel – restaurant – bar – cafétéria que nous connaissons aujourd’hui.

be art magazine art culinaire bonnes adresses, Hotel de l'Abbaye, enseigne lumineuse noire et bleue, portes et fenêtres plein cintre, sculptures romanes, sapins
HOTEL DE L’ABBAYE

Entre histoire et modernité 

Arthur Laeuffeur est l’heureux propriétaire de l’Hôtel de l’Abbaye. Jeune annécien, il tombe sous le charme du bâtiment qu’il obtient au cours d’une vente aux enchères avec son projet audacieux. Il lui faudra un peu de temps pour le concrétiser, dans le respect du lieu, entre histoire, patrimoine et modernité. Il transforme ainsi l’édifice en un hôtel de luxe 4*.

On découvre aux étages supérieurs des chambres aux décors sobres, stylisés et designs. La vue directe sur la basilique est une plus-value certaine rendant son séjour à Lyon et entre ces murs intemporel.
Au rez-de-chaussée se trouve le Café Basilic, bar – cafétéria de l’établissement.
On y retrouve également l’Artichaut, restaurant bistronomique aux allures gastronomiques.

L’artichaut : un plaisir pour les papilles

De taille modeste, l’Artichaut peut accueillir près de 45 couverts. Ce n’est pas le plus grand des restaurants mais l’expérience culinaire est à la hauteur des plus grands noms du milieu. Le décor est comme le reste de l’édifice, un mélange éclectique temporel. Il y a de la modernité avec entre autre ses luminaires dorés aux formes originales, du chic et du convivial avec ses tables en marbre et son comptoir central et du patrimonial avec ses blocs de pierres taillées où l’on aperçoit encore les marques des artisans de l’époque.

Côté cuisine, des senteurs nous captivent dès l’entrée de la salle. C’est le chef Jérémy Revel qui est aux commandes. Il propose « une cuisine fraîche du marché » qu’il sublime par une maîtrise des cuissons et un soin au dressage qui met visuellement en appétit.  

be art magazine art culinaire bonnes adresses, Hotel de l'Abbaye, l'Artichaut, salle, luminaires, rideaux noirs transparents, couverts verres et bouteilles
La salle ©Hôtel de l’Abbaye

Plusieurs formules sont proposées, à la carte ou en menus aux tarifs abordables et justifiés pour le type de cuisine proposé.
Nous avons opté pour la formule à 38€ par personne comprenant entrée, plat et dessert que nous avons accompagnée de deux verres de vins, un Jurançon (blanc) et un côte du Rhône (rouge), conseillés par le personnel de service très à l’écoute des clients.

Entrées et mises en bouche

Après une mise en bouche nordique avec sa quenelle de crème fraîche citronnée sur laquelle repose un délicieux morceau de saumon frais, un cruel dilemme s’est imposé à nous : quoi choisir ?

En entrée chaude nous avons opté pour l’œuf parfait qui comme son nom l’indique est absolument divin. Servi sur une mousseline délicate, il s’accompagne d’un mixé de racines, de pancetta grillée et de jus de poulet avec quelques chips qui habillent l’assiette mais n’apporte finalement pas grand chose.

En entrée froide la terrine de saison de l’Abbaye, s’accompagne d’un chutney d’oignon et mesclun. Cette entrée plus conséquente en terme de quantité est riche en goût et saura ravir les gros mangeurs.

be art magazine art culinaire bonnes adresses, Hotel de l'Abbaye, l'Artichaut, oeuf parfait, mixe de racines, pancetta grillee et jus de poulet, mousseline
Oeuf parfait, mixé de racines, pancetta grillée et jus de poulet sur mousseline et chips croustillante

Les plats

En plat principal nous avons testé le poisson et la viande.  

Le sandre laqué au Riesling est cuit à la perfection. Il s’accompagne d’héliantis (un légume oublié) et d’un fumet d’arêtes au vin rouge. Ce plat est d’un équilibre idéal présenté dans une jolie assiette bicolore mettant en valeur toutes les couleurs des mets qui le composent.

La canette rôtie des Dombes est également cuite à la perfection, ni trop peu ni pas assez. Juste rosée comme il se doit, reposant sur un lit de chanterelles, quinoa aux fruits du mendiant et jus de carcasse. Un véritable délice.

Desserts

En dessert, en jetant un œil autour de nous, l’île flottante à la châtaigne sur sa crème anglaise à la vanille Bourbon a su attiser notre curiosité. Copieux et un peu trop sucré à notre goût, c’est le seul petit bémol que nous avons noté sur notre menu expérience.

Nous avons également testé un autre dessert sur la carte, à l’appellation mystérieuse : la variation d’agrume. C’est une fine tuile aromatisée sur laquelle repose quelques agrumes frais finement coupés, une mousse acidulés et un coulis de fruits de la passion. Un dessert savoureux et léger, riche en gourmandise.

En Bref !

Si vous désirez séjourner à Lyon ou juste passer une excellente soirée, l’Hôtel de l’Abbaye et son restaurant l’Artichaut sont fait pour vous.  
Le lieu atypique et intimiste répond indirectement à la capacité de l’établissement. Le restaurant est ouvert à tous et pas seulement aux clients de l’hôtel ce que l’on apprécie fortement. Le service fort sympathique est chaleureux et de qualité.
La carte est variée et le plus important, de saison et fraîche. Les menus bistronomiques prennent des allures gastronomiques avec des prix raisonnables.
Nous aurions bien voulu goûter à toutes les spécialités comme l’artichaut foie gras, recette de tradition lyonnaise inspirée par la mère Brazier. Cependant notre désir aurait eu raison des capacités de nos estomacs.

be art magazine art culinaire bonnes adresses, Hotel de l'Abbaye, l'Artichaut, artichaut et son foie gras
Artichaut/foie gras ©Hôtel de l’Abbaye

Où et quand ?

L’Hôtel de l’Abbaye, 20 rue de l’Abbaye D’Ainay, 69002 Lyon
L’Artichaut : ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00
Le Café Basilic : ouvert tous les jours de 7h00 à 22h00

Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.