Jacques Monory, né le 25 juin 1924 à Paris, vit et travaille dans son atelier à Cachan en banlieue parisienne. Lorsqu’il est enfant, sa mère le conduit très régulièrement au cinéma, Jacques adore et c’est un véritable passionné. Le cinéma devient sa première source d’inspiration, en particulier il s’intéresse au cadrage, au mouvement et aux personnages. Le cinéma hollywoodien et le film noir constitueront son cheminement vers la peinture figurative. Ses tableaux détiennent le goût des énigmes du film noir et des tragédies hollywoodiennes. Il retravaille en série, les images prises dans le quotidien en faisant des collages.

Le surnom de Monorychromie est inventé par le biographe Pierre Tilman. Et ce n’est pas un hasard, Monory a produit des scènes immergées dans un bleu monochrome. Il dit s’être toujours passionné pour le bleu et pouvoir tout peindre au moyen de cette couleur, même les scènes les plus noires. Sa période Technicolor a été également des plus importantes, mais l’artiste est finalement toujours revenu à ce bleu, si emblématique et cher à ses yeux.

La nouvelle exposition Tragédies Monory au Château du Val Fleury ouvre au public le mardi 12 janvier 2016. Le choix des œuvres et la scénographie ont été imaginées par Laurence d’Ist. Une exposition sous le signe de la mise en scène et du cinéma comme sait si bien le faire Monory.

 

Voici des œuvres que vous pourrez retrouver au sein de l’exposition.

2016.beart. la nouvelle exposition monory.4

 

2016.beart. la nouvelle exposition monory.5

 

2016.beart. la nouvelle exposition monory.6

 

2016.beart. la nouvelle exposition monory.7

Informations pratiques

Château du Val Fleury

9 Square de la Mairie, 91190 Gif-sur-Yvette

Exposition du 12 janvier au 21 février 2016

mardi-samedi : 14h-18h dimanche 14h-18h30

Entrée libre

Plus d’informations ici

Lucie

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here