L’exposition l’Empreinte du geste affiche le monde de l’art et de la création en mouvement, fusionnant dans un équilibre parfait. Expositions, conférences, projections rythmeront cette 10e édition des Journées européennes des métiers d’art. L’occasion de rencontrer des créateurs hors du commun, dotés d’une réelle fibre artistique et d’un désir de partager leur métier et passion avec le public. Du 29 mars au 3 avril, au Musée des Arts décoratifs, vous pourrez rencontrer les 18 créateurs en action. C’est un événement produit par l’Institut National des Métiers d’Art sous le commissariat d’Eric Sébastien Faure-Lagorce avec le soutien de la Manufacture Horlogère Vacheron Constantin.

Des métiers d’avenir

Une prise de conscience collective pour le renouveau des métiers d’art est en marche. Chaque métier d’art, représenté par une personne est marquée par la conviction profonde de porter un message, chargé de sens et de vie. Toutes les œuvres présentées dans l’exposition sont inédites et ont été élaborées spécialement pour l’événement. Vous ne les verrez donc nulle part ailleurs, c’est le moment d’en profiter ! Ce caractère original renforce l’authenticité et l’engagement de chacun de ces artistes et artisans. L’humanité est au cœur de la création, montrer le geste de demain est d’une grande importance. Cinq valeurs les réunissent : la passion, la création, l’invention, le partage du beau et l’échange. La mobilisation de ces jeunes générations s’articule autour de valeurs humaines afin de montrer le potentiel de ces métiers d’avenir.

L’empreinte des créateurs de mode

Les tissus délicats de Judith Bourdin

On a eu un coup de cœur pour la créatrice de textile Judith Bourdin et ses foulards emplis de poésie. La délicatesse du tissu se laisse admirer. Elle a crée sa marque denovembre en 2011. Chaque pièce est confectionnée de manière artisanale. Prenant à la fois des allures de lavis, de tendres aquarelles, les foulards jouent de l’abstraction des motifs. Sa technique de vaporisation d’encre est véritablement la signature personnelle de Judith.

Les bijoux organiques de Florie Dupont

Après un master en design mode et accessoire, Florie se lance dans la création de bijoux. Le monde organique et végétal demeure sa source d’inspiration. Un crâne d’oiseau multicolore en bronze serti de cristal et de perles ravit le public en quête d’originalité. Le bijou se suffit à lui-même, oubliez vos autres accessoires !

Samuel Gassmann, créateur de boutons de manchettes

Avant de créer des boutons de manchettes, Samuel a étudié l’histoire de l’art à la Sorbonne et exercé le métier de commissaire d’exposition pendant quelques années. En 2007, il travaille sur l’origine du plus petit élément du vestiaire masculin, le bouton de chemise. Finalement, il crée sa marque éponyme en 2009 et met à disposition des pièces uniques. Le bouton de manchette by Samuel Gassmann est né ! Aucune machine n’entre dans le processus de création de ces petits objets. Chaque pièce est produite à la main, façonnée, chouchoutée avec la plus grande attention dans ses moindres détails et surtout made in France ! Si le résultat ne lui convient pas, il recommence une nouvelle fois.

On a apprécié la singularité de chaque créateur. Comme si chacune des empreintes laissées pouvaient avoir une incidence sur notre vision à réfléchir sur le monde qui nous entoure. Une campagne de financement participatif sera mis en place avec KissKissBankBank et les Ateliers de Paris pour soutenir les projets des créateurs présents au sein de l’exposition. Un pop-up store sera mis en place pour vous proposer des objets uniques. Nous avons fait un focus sur les créateurs de mode, vous trouverez également des taxidermiste, ferronnier d’art ou encore céramiste !

Informations pratiques :

Exposition du 29 mars au 3 Avril 2016

Musée des Arts déco

107 Rue de Rivoli

75001 Paris

Entrée libre

Lucie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here