Les musées Gadagne, dans la ville de Lyon, rouvrent 3 salles dédiées à l’époque Renaissance. A cette occasion, partons à la découverte  de ces musées retraçant l’histoire et les acteurs de la ville des Lumières.

Musée, mais pas que…

Un complexe architectural

En plein cœur du quartier historique de Lyon se trouvent les musées Gadagne. Classé monument historique depuis 1920, Gadagne se compose de plusieurs édifices. Transformés et remaniés depuis le XVIe siècle, ils s’imbriquent autour de deux cours intérieures. Au dernier niveau se trouvent des jardins offrant aux visiteurs l’opportunité de s’y désaltérer et de profiter de la beauté des lieux à la terrasse du café éponyme.

Traversée de multiples escaliers à vis et de traboules, Gadagne laisse aux visiteurs le plaisir de découvrir et redécouvrir une architecture de type renaissance.

Musée d’histoire de la ville de Lyon

Gadagne retrace l’histoire de la ville de Lyon des années 800 à nos jours (principe de dévolution avec le musée gallo-romain de Lyon Fourvière possédant, lui, tout objet antérieur à 800).  A travers des parcours thématiques, il est possible de retracer l’évolution de la ville et d’en constater ses transformations. De nombreux objets sont exposés : artistiques ou plus usuels et même insolites, ce qui permets à tout un chacun de trouver satisfaction et de marcher sur les pas de certains grands noms : les Guadagni, Napoléon Bonaparte, Nostradamus et bien d’autres encore.

Musée des marionnettes

Parmi la collection imposante de marionnettes et décors présents à Gadagne, il en est une plus célèbre que toutes les autres : Guignol. Il vit le jour à Lyon en 1808 sous la main experte de Laurent Mourguet. Au grès des différentes salles, le visiteur pourra découvrir son univers, l’histoire des marionnettes et leurs évolutions à travers le monde et les âges. Les petits comme les grands seront émerveillés par ce monde enchanté et enchanteur.

La réouverture des salles Renaissances

Fermées depuis quelques temps, les salles 6, 7, 8, 9 et 10 ont fait l’objet d’un vaste chantier de restauration afin de pouvoir accueillir divers objets d’époque Renaissance dont certains mis au jour lors de la fouille des Terreaux et du parking Saint-Georges. L’accent a été mis sur les différents aspects de la vie lyonnaise : l’art, le commerce, la religion, la vie quotidienne, le repas, la toilette, la mode, mais aussi certains aspects plus intimes.

Quelques exemples de ce qu’il ne faut pas louper lorsque l’on visite Gadagne

– les métiers à tisser

– la lame de la Guillotine

– un boulet de canon et un morceau de pain datant du siège de Lyon

– l’olisbos

– des objets de la vie courante à l’époque (couverts, chaussures, instruments de musiques, bijoux, etc.)

– les marionnettes de Guignol, de l’anglaise et du théâtre d’ombre

– les lits de Napoléon et Joséphine

– le vitrail Louise Labbé

– les cartes d’évolutions de la ville

– les clefs de la ville de Lyon

– les peintures murales dans l’une des salles dédiée aux marionnettes

– la cour intérieure et son jardin

– l’unique plafond à la française ayant pu être conservé intact au musée

– les somptueux escaliers à vis et les fenêtres à meneaux

– la façade extérieure dans la rue de Gadagne

– la maquette de l’hôtel de ville à sa construction

Gadagne, c’est par ici:

Bonne Visite!

 

PARTAGER
Article précédentQuel déodorant solide est fait pour vous ?
Article suivantla Tarte à la Praline Rose de Lyon
Roო’In
Plus qu’une passion : un style de vie. Historien de l’art et archéologue de formation, Roო’In a souhaité faire partager son amour pour la culture associé à celui pour la cuisine afin de les rendre accessible à tous. Bien manger, apprendre et découvrir sont ses maîtres mots.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here