Le Palais Galliera, temple du chic à la française  le temps d’une exposition?

L’exposition retrace dix années de mode en France peu après la Seconde Guerre mondiale. L’évolution de la silhouette et les coupes si emblématique des grands couturiers parcourent cette somptueuse exposition. Alors comment s’habillait-on dans les années 50? Les anciennes couvertures de magazines de Paris Match et Elle donnent le ton à cette exposition. Les icônes présentent dans les magazines à succès nous témoignent une partie des tendances mode! Et ils n’hésitent pas à mettre en concurrence des grands noms de la mode comme Jacques Fath et Christian Dior. Nous sommes sur le point de voyager plus de soixante ans en arrière au cœur des grandes maisons de couture et haute couture en France. Les grandes tendances se dessinent en matière de coupe et de couleur. Comme en atteste la couverture du magazine ELLE : le blanc est à l’honneur. Il fut très courant de confectionner ses vêtements soi-même à partir de patrons diffusés dans les magazines de mode.

Le célèbre tailleur Chanel droit et strict vit le jour durant l’année 1954 à Paris. Il demeure sobre et élégant et constitue une référence incontournable dans l’histoire de la mode. Les robes d’été en satin de coton imprimé sont colorées, florales et sentent bon l’été. Le sac en forme de coquillage est totalement dans la lignée estivale. Il revient d’ailleurs à la mode aujourd’hui.

Le maillot de bain, accessoire mode pour la plage n’est pas laissé pour compte. Ce maillot de bain glamour, est digne d’une  pin-up. Le soutien-gorge est  pigeonnant et la culotte épaisse qu’on pourrait presque assimiler de nos jours à un shorty. Le maillot de bain rétro année 50 est très tendance encore aujourd’hui. La culotte se fait de plus en plus haute et épaisse. Strass, plumes, diamants se posent délicatement sur les parures de bijoux, les talons des escarpins pointus.

La sobriété des tailleurs Balenciaga contraste avec les robes de soirée Dior soulignée par une taille cintrée et une poitrine marquée. Les robes du soir  apparaissent fastueuses et laissent entrevoir différentes matières : velours, satin, tulle, mousseline… Tout est permis ou presque! Les couturiers font preuve d’une grande liberté pour ce type de robes. Après avoir connu la guerre, les femmes affichent leurs corps sans complèxe. Désormais le maitre mot est féminité! Le motif quelque peu géométrique met en valeur le buste du mannequin et sa minceur. Un jeu d’optique s’opère au travers de ces formes géométriques. La taille du mannequin est donc strictement soulignée. Des motifs à pois décorent les robes d’après-midi des collections automne-hiver. Les drapés des vêtements sont mis en évidence ici dans une robe du matin de Madame Grès. Ces drapés constituent un véritable attribut pour cette créatrice de robe haute couture disparue en 1993. La silhouette est élancée et la poitrine soulignée par le drapé.

Dans un but de parfaire une tenue, les accessoires de mode, ont trouvé leur place dans l’exposition. Gants, chapeaux, chaussures, sacs sont travaillés avec beaucoup de soin et de précision. On notera la présence colorée des épingles à chapeaux de Monique Védie. D’inspiration florale, animale, les épingles sont fabriquées en acétate de cellulose. Inventé en 1865, c,est une matière plastique. La robe d’après-midi de Dior appelée Bonbon a un grand succès  auprès de la clientèle de l’époque. La taille est encore une fois marquée.  L’exposition représente la rupture d’après guerre en dévoilant les courbes féminines des modèles. Elle nous démontre que la mode des années 50 n’est pas prête de rester au placard. Au contraire, ses pièces typiques sont sans cesse reprisent. La tendance rétro continue en se développant et en séduisant un grand nombre de personnes.

 

20140711_194512

 

20140711_194225

 

20140711_194449

 

 

 

 

20140711_201020

 

 

20140711_201005

 

 

saccoquillag
Lanvin, Minaudière coquillage en laiton embossé


 

 

coquillage chanel
Chanel, Minaudière

 

 

 

20140711_200923
Maillot de bain deux-pièces , 1953 Everglaze quadrillé vert et noir

 

 

 

20140711_200803

 

 

 

20140711_194803

 

20140711_194848

 

 

20140711_200410

 

20140711_195720
Jacques Heim « Sophie », robe d’après-midi, automne-hiver 1956 Taffetas de soie moiré imprimé sur chaîne de Pétillault

 

 

20140711_195233
Grès robe du matin, haute couture, automne-hiver 1953-1954

 

20140711_195538

 

 

20140711_201416

 

Lucie

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here