Le Théâtre de la Photographie et de l’image (TPI) situé à Nice, accueille une exposition Henri Cartier-Bresson, inédite encore dans la région.

À l’âge de 18 ans, Cartier-Bresson entre dans l’atelier du peintre André Lhote dans lequel il fréquente les surréalistes. C’est à cette période qu’il réalise ses premières photographies. Au début des années 1930, il découvre le travail du photographe Martin Munkácsi. Il a été pour lui le déclencheur dans sa carrière de photographe. En 1947, il fonde avec plusieurs photographes dont Robert Capa, la très célèbre agence Magnum Photos, aujourd’hui reconnue dans le monde entier.

Il manie particulièrement bien le photojournalisme et la photographie d’art. Ces deux types d’images peuvent paraître totalement opposées par leur thème mais Cartier-Bresson nous offre une rencontre en les fusionnant parfois entre elles. Les photographies présentées au TPI, témoignent d’un œil passionné, véritablement avisé et particulièrement sensible à mettre en avant des aspects de la vie quotidienne. Sa photographie, Dimanche au bord de la Seine de 1938 témoigne de ce moment du déjeuner sur l’herbe qui devient presque symbolique.

La composition

Il est le maître de la composition photographique, c’est certain ! Il ne recadrait jamais ses photos, et pour cause, en avaient-elles réellement besoin compte tenu de son niveau d’exigence ? La disposition des sujets dans le cadre est savamment orchestrée. Le spectateur capte immédiatement l’importance de chacun. On a l’impression que le cadrage est une tâche facile ! Mais essayez donc de vous mesurer au maître de la photographie Mr Henri Cartier-Bresson. Il prend sur le vif la vie des personnes qu’il croise en nous produisant à chaque fois un résultat très naturel. On parle de « tir photographique » tant l’instant décisif est saisi en une fraction de secondes. Son penchant pour le cinéma est complètement lié à son travail de photographe.

Le graphisme

On connaît sa passion pour le dessin pour lequel il se consacra à partir des années 1970. Sa première exposition de dessins a lieu à la Carlton Gallery de New-York. On ne peut ignorer le graphisme de ses photographies, lié à cette pratique du dessin au crayon.

À travers son objectif,il dessine et compose avec précision des images mémorables et pour certaines chargées d’histoire.

2016.beart.l'oeil du photographe cartier Bresson.3
Martin Munkacsi. The Pudle Jumper 1934

 

 

2016.beart. l'oeil du photographe Cartier Bresson.1
WEST GERMANY. 1962. Berlin Ouest, Le mur de Berlin

© Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos

Informations pratiques :

Henri Cartier-Bresson – Photographe

9 octobre 2015 – 24 janvier 2016

Théâtre de la Photographie et de l’Image – Charles Nègre – Nice

 

Lucie

1 COMMENTAIRE

  1. […] Le Théâtre de la Photographie et de l’image (TPI) situé à Nice, accueille une exposition Henri Cartier-Bresson, inédite encore dans la région. À l’âge de 18 ans, Cartier-Bresson entre dans l’atelier du peintre André Lhote dans lequel il fréquente les surréalistes. C’est à cette période qu’il réalise ses premières photographies. Au début des années 1930,Lire plus  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here